ACCUEILJ'AIME/J'AIME PASPHOTOSJEUXLIENSME CONTACTERLIVRE D'OR
Accueil
Retrouvez ci-dessous les trois derniers articles publiés sur mon site. Et pensez à laisser un mot sur le livre d'or !
 

THE WAVES, THE LAKE (Great Lake Swimmers), BLACK VELVET (Charles Bradley), WARM (Jeff Tweedy) : Le bel adieu de Charles Bradley

Mes Passions - Musique

thewavesthelakegreatlakeswimmersOn commence avec un groupe canadien dénommé Great Lake Swimmers et leur album The Waves, The Lake, sorti en 2018. On est tout d'abord surpris par la voix un peu trop haut perchée, qui vient se poser sur une musique assez douce. Heureusement, le chanteur aura la bonne idée de la placer rapidement un peu plus bas. Le groupe fait preuve de beaucoup de maîtrise et d'une réelle conviction. Le résultat est solide, mais manque d'un ou deux tubes pour vraiment se démarquer. La voix du chanteur Tony Dekker, reste définitivement le point faible du groupe, surtout que beaucoup de titres ont des accents très folk.

blackvelvetcharlesbradleyOn poursuit avec Charles Bradley et son album posthume, Black Velvet. Il transmet beaucoup d'énergie dès les premières secondes. Il nous fait part de toute sa classe, tout en maîtrise. Le résultat coule aux oreilles avec douceur, tout en parvenant à être entraînant. Un vrai tour de force. Sa voix nous fait réellement vibrer. Dommage que quelques titres soient vraiment en retrait pour que l'album soit définitivement inoubliable.

Read more...

 

JUDY : Déclin et renaissance

Les Blogs - Blog ciné

judyafficheOn fait bien des mauvais choix dans la vie, mais certains en font plus que d'autres, avec des conséquences plus ou moins fâcheuses. Le jour où Renée Zellweger s'est dit « oh, ça serait une bonne idée si je faisais de la chirurgie esthétique », elle a tout simplement eu la pire idée de sa vie. A tel point qu'à un moment, on a pu la croire totalement perdue pour le grand écran et bonne pour jouer les monstres dans les foires. Mon propos est un peu cruel et sans doute un peu injuste. Car le talent ne disparaît jamais vraiment et elle vient d'en apporter une preuve plus qu'éclatante en remportant un Oscar pour sa performance dans Judy. Une autre femme qui n'a pas toujours brillé par la pertinence de ses choix.

Je ne sais pas si un jour, on produira un film intitulé Renée. En effet, les erreurs de l'actrice sont d'une toute autre nature que celles de son personnage. Ce dernier est en effet avant tout la victime d'une maltraitance profonde liée à son statut d'enfant star. Si le scénario se concentre essentiellement sur un épisode de sa vie située quelques mois avant sa mort, il nous fait découvrir, à travers de nombreux flash-backs, la tragédie de son destin. Une plongée dans l'envers du décor d'une carrière qui lui aura volé son enfance, son bonheur, sa santé, poussée volontairement à l'anorexie. Judy nous révèle des faits extrêmement graves, même si le but est surtout de dresser le portrait d'une femme qui aura cherché toute sa vie un bonheur qu'elle aura toujours été incapable de saisir.

Last Updated ( DATE_FORMAT_LC2 )

Read more...

 

NEGATIVE CAPABILITY (Marianne Faithfull), SUSPIRIA (Thom York), BOTTLE IN IT (Kurt Vile) : Le crépuscule d'une déesse

Mes Passions - Musique

negativecapabilitymariannefaithfullOn débute cet avis par une grande dame de la scène musicale internationale, Marianne Faithfull. A 72 ans, elle a sorti Negative Capability en 2018. Ce qui frappe immédiatement est malheureusement le poids des ans qui pèse fortement sur sa voix. Elle parle désormais presque plus qu'elle ne chante. Cela a un côté un peu pathétique, mais malgré tout, le charme opère encore. L'ambiance est très douces, avec des instrumentations très épurées. Les textes sont du coup particulièrement mis en avant. Et quand elle reste dans les graves, au lieu de monter dans des aigus qu'elle a désormais du mal à atteindre, le résultat reste assez magique.

suspiriathomyorkOn poursuit avec un album solo de Thom York, le chanteur de Radiohead. Il s'agit en fait de la bande-original du film Suspiria. Il n'est donc pas étonnant d'être plongé dans une atmosphère musicale assez étrange. La plupart des titres sont des instrumentaux qui s'avèrent souvent assez lancinants. Et quand la voix apparaît, elle se trouvent très (trop) haut dans les aigus, assez en tout cas pour être plus agaçante que mélodieuse. Bref, un résultat pas hyper intéressant.

Read more...