tesnotaafficheLa Russie est un pays joyeux qui nous offre régulièrement des comédies tout aussi joyeuses et légères... ou pas. En effet, les films russes distribuées en France nous raconte plutôt un pays qui fait face à de graves difficultés et une société profondément fracturée. Tesnota nous emmène dans les temps qui ont suivi la chute de l'URSS pour nous faire découvrir une Russie profonde où surgit alors un communautarisme et où règne une insécurité de tous les instants. Autant d'éléments qui broyent tout désir d'émancipation (le sous-titre du film est Une Vie à l'Etroit).

L'histoire de Tesnota tourne autour du désir de liberté d'une jeune fille, malgré la désapprobation de sa famille et de ses proches. Mais le film prend aussi le temps de nous décrire cette société qui vient de perdre ses repères et qui se fracture à vitesse grand V. Cette double clé d'entrée donne au propos sa richesse et tout son intérêt. Il est vrai qu'elle dilue aussi le rythme d'un récit dont on sort parfois pour entrer dans ce qui ressemblerait presque à un documentaire. Il nous propose notamment un long passage d'images d'archives sur l'arrivée de l'islamisme en Tchétchénie assez dérangeant et qui à un rapport lointain avec le fil rouge narratif.

tesnotaTesnota a été réalisé avec des moyens extrêmement limités et ça se ressent. Kantemir Balagov n'est pas le réalisateur le plus imaginatif d'un point de vue purement artistique. Il a une vraie histoire à raconter, un message à faire passer, mais ses qualités de cinéaste ont leurs limites. Mais au final, cette âpreté dans la mise en scène entre en résonance avec le sujet et les personnages. Une mise en scène trop flamboyante aurait sûrement nuit à la crédibilité du film. Il faut donc prendre ce dernier comme une sorte de curiosité cinématographique, un témoignage brut de décoffrage, mais qui vaut la peine d'être entendu.

LA NOTE : 13/20

Fiche technique :
Réalisation : Kantemir Balagov
Direction artistique : Alexandre Sokourov
Scénario : Kantemir Balagov et Anton Yarush
Photographie : Artem Emelianov
Montage : Kantemir Balagov
Étalonneur : Evgueni Mironenko
Décors : Alexei Paderine
Costumes : Lidia Krioukova
Son : Andreï Nikitin
Producteurs : Nikolay Yankin, Edouard Pitchouguine
Durée : 118 minutes

Casting :
Darya Zhovnar : Ila
Atrem Cipin : Avi, le père d'Ila
Olga Dragunova : Adina, la mère d'Ila
Veniamin Kac : David, le frère d'Ila
Nazir Zhukov : Zalim, le petit ami kabarde d'Ila

Comments
Search
Only registered users can write comments!

3.26 Copyright (C) 2008 Compojoom.com / Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."