myladyafficheQu'est ce qui nous fait aimer un personnage ? La figure du héros est généralement associée à une certaine forme de perfection et une longue liste de valeurs positives : courage, équité, sens du sacrifice... Cependant, on peut facilement s'attacher également à des figures qui comptent de vrais défauts. Entre le héros et le anti-héros absolu, il existe tout une graduation. Mais dans tous les cas, l'équilibre est subtil. On ne peut pas aimer tout le monde dans la vraie vie et au cinéma, on ne peut pas aimer tous les personnages. Et quand le lien avec le spectateur ne se crée pas, alors c'est le film tout entier qui peut sombrer. C'est exactement ce qui m'est arrivé en allant voir My Lady.

Le personnage de My Lady constitue un personnage incontestablement intéressant. Riche, complexe, comme peuvent l'être les vrais êtres humains. Dans ce sens, il est très réussi. Cependant, personnellement, je l'ai vite trouvé faussement sympathique, pour ne pas dire parfois antipathique. Je faisais preuve là certainement d'une certaine forme de solidarité avec son mari délaissé, mais quelles que soient les raisons, le résultat est là. De cet absence totale d'attachement ne pouvait naître aucune sorte d'émotion. J'ai donc vu ce film avec un intérêt intellectuel, mais jamais il ne m'a jamais réellement touché, ce qui a largement gâché mon plaisir.

myladyJe ne peux qu'admettre que la performance d'Emma Thomson n'est en rien à blâmer dans cet état de fait. Elle donne ici toute la mesure de son talent, ce qui n'est pas peu dire. D'ailleurs, peut-être que son interprétation est trop parfaite, ne cachant donc rien des imperfections de son personnage. D'un point de vue formel, la réalisation de Richard Eyre est parfaitement maîtrisée, tout comme l'est la narration dans sa manière d'amener chaque élément de l'intrigue l'un après l'autre pour toujours enrichir le propos. Cependant, la conclusion n'est guère convaincante et ne m'a pas permis de partir sur une bonne note d'un film dans lequel je n'étais de toute façon jamais vraiment rentré.

LA NOTE:09/20

Fiche technique :
Production : Toledo Productions, BBC Films, FilmNation Entertainment
Distribution : ARP Sélection
Réalisation : Richard Eyre
Scénario : Ian McEwan, adapté de son propre roman
Montage : Dan Farrell
Photo : Andrew Dunn
Décors : Peter Francis
Musique : Stephen Warbeck
Durée : 105 min

Casting :
Emma Thompson : la Juge Fiona Maye
Stanley Tucci : Jack
Fionn Whitehead : Adam Henry
Jason Watkins : Nigel Pauling
Ben Chaplin : Kevin Henry
Rosie Cavaliero : Marina Green

Comments
Search
Only registered users can write comments!

3.26 Copyright (C) 2008 Compojoom.com / Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."