mademoiselledejoncquieresafficheL'amour, fournisseur officiel d'histoire depuis l'aube de l'humanité. J'aime bien cette formule. Je l'ai trouvée en écrivant ma critique précédente et les bonnes idées méritent d'être exploité autant que possible. Surtout que cela colle parfaitement pour introduire la critique de Mademoiselle de Joncquières. Un film qui montre le caractère intemporel où un film du XXIème siècle donne vie à un récit du XVIIIème et nous permet de découvrir que la formule « tu me suis, je te fuis, tu me fuis, je te suis » (elle n'est pas de moi celle-là) ne date pas d'aujourd'hui. Elle nous offre surtout un film particulièrement plaisant.

Mademoiselle de Joncquières est un film au final plutôt léger. Cela fait sa force, mais on peut aussi regretter que le film ne soit pas parcouru d'un souffle plus dramatique qui aurait pu lui donner une toute autre dimension. L'amour dévorant est joué avec des codes du théâtre classique, mais n'est pas forcément vécu avec toutes sa puissance par les personnages. Tant pis et il serait dommage de appesantir outre mesure sur ce léger regret. Car le résultat reste particulièrement agréable à suivre, particulièrement distrayant et parfois réellement savoureux. Après tout, l'amour est trop sérieux pour qu'on le prenne trop au sérieux. Et puis un peu de légèreté fait toujours du bien.

mademoiselledejoncquieresMademoiselle de Joncquières offre à Edouard Baer et Cécile de France l'occasion de vraiment s'amuser à donner vie à un texte aux allures classiques de manière fraîche et vivante. Ce film prouve surtout qu'Edouard Baer peut être à l'aise partout (on le savait déjà pour Cécile de France) et méritait certainement de s'aventurer dans des rôles qui le font sortir de sa zone de confort. La réalisation d'Emmanuel Mouret est elle aussi très classique, mais il parvient à faire oublier le manque évident de moyen en mettant parfaitement en valeur les costumes et les décors. Au final, il livre un joli divertissement qui donne de plus envie de se replonger dans l'œuvre de Denis Diderot.

LA NOTE : 13/20

Fiche technique :
Production : Arte France cinéma, Reborn Productions, Moby Dick Films
Distribution : Pyramide distribution
Réalisation : Emmanuel Mouret
Scénario : Emmanuel Mouret, adapté de Denis Diderot
Montage : Martial Salomon
Photo : Laurent Desmet
Décors : David Faivre
Durée : 109 min

Casting :
Cécile de France : Madame de La Pommeraye
Edouard Baer : Marquis des Arcis
Alice Isaaz : Mademoiselle de Joncquières
Natalia Dontcheva : Madame de Joncquières
Laure Calamy : L'amie de Mme de La Pommeraye

Comments
Search
Only registered users can write comments!

3.26 Copyright (C) 2008 Compojoom.com / Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."