lamourflouafficheMettre sa propre vie en scène pour en faire un film, faire des membres de sa famille des acteurs plus ou moins volontaires, voilà une pratique singulière mais qui deviendrait presque une habitude au sein du cinéma français. La Guerre Est Déclarée avait montré la voie, dans un autre genre, Carré 35 avait suivi. Désormais, il y a aussi l'Amour Flou où Romane Bohringer et Philippe Rebbot nous racontent, ou plutôt reconstituent, leur séparation pas comme les autres. Il faut posséder une légère tendance au narcissisme pour penser que sa propre histoire est assez intéressante pour donner naissance à un long métrage. Mais le narcissisme n'est visiblement pas toujours un défaut.

L'Amour Flou reste avant tout une comédie. On a du mal à démêler la part de vérité dans les anecdotes racontées ici. Mais beaucoup d'entre elles nous arrachent de vrais éclats de rire, alors au final on s'en moque un peu. On imagine facilement que Romane Bohringer et Philippe Rebbot ont voulu apporter un témoignage, mais finalement le côté « vécu » reste avant tout un prétexte à ce moment de légèreté cinématographique. Cette histoire est au final trop grosse pour ne pas être vraie, mais elle est surtout drôle, originale, touchante. Il se dégage surtout énormément de positivité de ce récit qui en fait un feel good movie réjouissant.

lamourflouInterpréter son propre rôle est-il encore jouer la comédie ? Dans l'Amour Flou, oui, clairement, car Romane Bohringer et Philippe Rebbot se mette réellement en scène. A tel point qu'on se dit que ce ne devait pas être un rôle si facile que ça. Trouver la bonne distance, ne pas en faire trop ou au contraire pas assez, ils y parviennent à la perfection et prennent ainsi à leur film de fonctionner. Ils prennent surtout un malin plaisir à donner vie à de nombreux seconds rôles tous très réussis. Un plaisir largement partagé par le spectateur qui parcourt cette grosse heure et demi le sourire aux lèvres et garde ce dernier un bon moment en sortant de la salle. Un film sur une jolie séparation qui donne au final très envie d'aimer.

LA NOTE : 13,5/20

Fiche technique :
Réalisation : Romane Bohringer et Philippe Rebbot
Scénario : Romane Bohringer et Philippe Rebbot
Photographie : Bertrand Mouly
Montage : Claire Cloarec
Musique : Arnaud Fleurent-Didier
Producteur : Denis Carot et Sophie Révil
Durée : 97 minutes

Casting :
Romane Bohringer : Romane
Philippe Rebbot : Philippe
Rose Rebbot-Bohringer : Rose
Raoul Rebbot-Bohringer : Raoul
Reda Kateb : Reda
Clémentine Autain : Clémentine
Pierre Berriau : Ra
Astrid Bohringer : la mère de Romane
Lou Bohringer : la sœur de Romane
Richard Bohringer : le père de Romane
Delphine Berger Cogniard : Delphine
Vincent Berger : Nicolas le promoteur
Brigitte Catillon : la psy de Romane
Aurélia Petit : la psy de Philippe
Aurélien Chaussade : Aurélien
Riton Liebman : le redresseur de stores
Gabor Rassov : le directeur de l'école
Roland Rebbot : le père de Philippe
Nicolas Rebbot : le frère de Philippe
Olivier Rebbot : le frère de Philippe
Noémie Schmidt : Léa
Céline Sallette : la femme qui dépoussière
Michel Didym : le metteur en scène
Valérie Crouzet : la femme qui veut tout
Benoît Cohen : l'homme qui ne croit pas à la séparation

Comments
Search
Only registered users can write comments!

3.26 Copyright (C) 2008 Compojoom.com / Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."