undercoverafficheJ'ai beaucoup parlé ces derniers temps sur ce site de l'amour, comme constituant le plus grand fournisseur d'histoires de l'histoire de l'humanité. Mais les truands, voyous et autres gangsters forment une autre source éternelle et inépuisable d'inspiration. Avec pour grand avantage de pouvoir puiser dans les histoires vraies pour en avoir à raconter qu'ils valent bien un film. C'est le cas à nouveau avec Undercover (merci la traduction à trente centimes d'euros du titre original). Un film à la facture extrêmement classique, même si le scénario n'est pas dénué d'une certaine originalité.

Aucun élément de Undercover ne constitue du jamais vue. Mais elle tout de même assez édifiante dans son ensemble pour valoir le coup d'en tirer un long métrage. L'intrigue n'est en rien prévisible et maintient l'intérêt du spectateur du début à la fin. La narration est habile, les personnages très réussis, provoquant ce mélange d'affection, de fascination et de répulsion qui caractérisent les personnages de truands à l'écran. Ce mélange est d'autant plus troublant quand le principal protagoniste a quinze ans. D'ailleurs, la plus grande limite de ce film est de n'avoir pas su ou pas osé aller plus loin dans la mise en avant de cet élément. Il reste central mais pas aussi subversif que cela aurait pu (du).

undercoverAller voir Undercover au cinéma, c'est aussi avoir le plaisir toujours renouvelé de voir Matthew McConaughey sur grand écran, ce qui n'est pas un plaisir à négliger. Il faut bien avouer qu'il n'a pas son pareil pour interpréter les rôles de « ploucs » sympathiques, mais plouc. Il peut s'en donner à cœur joie ici, même si cela ne restera pas comme son rôle le plus marquant. Cependant, la vraie star de ce film reste le jeune Richie Merritt à la moustache d'adolescent prépubère qui semble plus vraie que nature ! Si ce rôle n'est pas le plus difficile de l'histoire du septième art, au moins pourra-t-il se vanter de débuts plutôt réussis. Le film l'est globalement, ravira les amateurs du genre et pourra séduire ceux qui aime bien un film de gangster de temps en temps.

LA NOTE : 12,5/20

Fiche technique :
Production : Studio 8, LBI Entertainment, Protozoa Pictures
Distribution : Sony Pictures Releasing France
Réalisation : Yann Demange
Scénario : Logan Miller, Noah Miller, Andy Weiss
Montage : Chris Wyatt
Photo : Tat Radcliffe
Décors : Stefania Cella
Musique : Max Richter
Durée : 111 min

Richie Merritt : Richard Wershe jr
Matthew McConaughey : Richard Wershe Sr
Bel Powley : Dawn Wershe
Jennifer Jason Leigh : Agent Snyder
Brian Tyree Henry : Detective Jackson
Rory Cochrane : Agent Byrd
RJ Cyler : Rudell Boo Curry
Jonathan Majors : Johnny Lil Man Curry
Eddie Marsan : Art Derrick

Comments
Search
Only registered users can write comments!

3.26 Copyright (C) 2008 Compojoom.com / Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."