inmyroomafficheQuand un scénariste tient une bonne idée, il essaye d'en tirer une histoire. Cela nécessite souvent d'étoffer l'idée initiale avec beaucoup d'à-côté pour nous faire entre autres découvrir les personnages, leur univers et leurs relations. Cependant, tout cela ne doit pas non plus faire perdre de vue le cœur du film qui doit prendre une place conséquente. C'est ce que semble avoir totalement oublié Ulrich Köhler, le réalisateur de In My Room. Il tenait pourtant dans sa main de quoi nous proposer un film étonnant et original. Il nous offre finalement avant tout un grand moment d'ennui.

Il est très tentant pour moi de spoiler et de dévoiler ici la fameuse bonne idée qui se situe au cœur de In My Room. Simplement, comme elle ne se dévoile qu'à vingt minutes de la fin d'un film de deux heures, cela revient un peu à raconter tout le film, ce que je m'interdis lorsque je rédige mes critiques. Le scénario met donc un temps infini pour atteindre son propre cœur. Le problème est que lorsqu'il y parvient, le spectateur a décroché depuis longtemps et il n'y a plus aucune chance de voir reprendre le train avec enthousiasme. Il a trouvé le temps bien trop long avant cela pour donner une seconde chance à cette histoire. Il est simplement rassuré de voir qu'Ulrich Köhler avait bien quelque chose à raconter et qu'il ne l'a pas fait languir pendant près d'une heure et demi pour rien. Rassuré, mais certainement pas satisfait.

inmyroomDe plus, In My Room n'a rien d'artistiquement très transcendant. La réalisation est sobre, mais guère imaginative. Les acteurs n'ont rien à se reprocher, mais sans pour autant bouleverser profondément les spectateur. Bref, on a beau creuser, on ne trouve toujours pas de raison solide pour dire beaucoup de bien de ce film. Espérons simplement qu'un jour, un scénariste sans scrupule osera piquer la bonne idée que recèle ce long métrage pour en faire tout autre chose. Avis aux scénaristes en manque d'inspiration, alors ! Promis, je ne les dénoncerai pas !

LA NOTE : 07/20

Fiche technique :
Réalisation : Ulrich Köhler
Scénario : Ulrich Köhler
Photographie : Patrick Orth
Montage : Laura Lauzemis
Direction artistique : Susan Gohsmann, Silke Fischer
Décors : Jochen Dehn, Silke Fischer
Costumes : Birgitt Kilian
Son : Andreas Hildebrandt

Casting :
Hans Löw : Armin
Elena Radonicich : Kirsi
Michael Wittenborn : Le père
Ruth Bickelhaupt : La grand-mère
Emma Bading : Rosa
Katharina Linder : Lilo
Felix Knopp : Le monteur
Kathrin Resetarits : Tanja

Comments
Search
Only registered users can write comments!

3.26 Copyright (C) 2008 Compojoom.com / Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."