graceadieuafficheSi Ozon osait... Je me rappelle avoir utilisé ce titre pour la critique d'un film de François Ozon (Angel, je crois). Cela résume assez bien ce que je pense de celui qui reste un des plus brillants réalisateurs français en termes de maîtrise artistique et même narrative, mais à qui il avait jusqu'alors toujours manqué une réelle audace dans les sujets et les traitements pour nous offrir de vrais grands films qui parlent plus aux tripes qu'à l'intellect. Etre doué, c'est très bien, savoir prendre de risque, c'est mieux et vous permet d'accéder à un tout autre statut. Avec Grâce à Dieu, enfin, il ose vraiment avec une film et une démarche salutaire.

Le cinéma français a beaucoup de mal à affronter son histoire contemporaine sur grand écran, même si c'est une démarche qu'il entreprend de plus en plus souvent. Grâce à Dieu marque une nouvelle étape puisque les événements qu'il décrit n'ont toujours pas connu leur conclusion judiciaire. Et le moins que l'on puisse dire est que François Ozon a décidé de prendre parti. Il se plonge réellement dans son sujet pour nous délivrer un message qui mêle les faits et les émotions. Tout cela donne une puissance formidable au propos qui frappe l'esprit et le cœur avec la même force. On en ressort bouleversé, ému et à vrai dire assez en colère.

graceadieuLe sujet de Grâce à Dieu déborde largement des seuls faits criminels. Il dresse le portrait sans concession de toute une société renvoyée à sa lâcheté et son hypocrisie. Le seul point où François Ozon garde une certaine neutralité est finalement le rapport à la foi en nous renvoyant aux différences qui séparent à ce niveau-là ses personnages. Un choix judicieux qui pousse le spectateur à mener sa propre réflexion, qui se fait elle-aussi avec l'esprit et le cœur. Cela montre toute l'intelligence de ce film, qui bénéficie par ailleurs d'une formidable interprétation et d'une réalisation soignée, mais qui sait s'effacer devant la profondeur du sujet et le talent des interprètes. Merci pour cette audace Monsieur Ozon !

LA NOTE : 15/20

Fiche technique :
Production : Mandarin cinéma, FOZ, France 2 cinéma
Distribution : Mars Films
Réalisation : François Ozon
Scénario : François Ozon
Montage : Laure Gardette
Photo : Manu Dacosse
Musique : Evgueni Galperine, Sacha Galperine
Durée : 137 min

Casting :
Melvil Poupaud : Alexandre Guérin
Denis Ménochet : François Debord
Swann Arlaud : Emmanuel Thomassin
Josiane Balasko : Irène, la mère d'Emmanuel
Eric Caravaca : Gilles Perret
Hélène Vincent : Odile Debord
Frédéric Pierrot : le capitaine Courteau
Aurélia Petit : Marie Guérin
Jeanne Rosa : Dominique Perret
François Mathouret : le cardinal Barbarin

Comments
Search
Only registered users can write comments!

3.26 Copyright (C) 2008 Compojoom.com / Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."