nosviesformidablesafficheL'effort de promotion dont bénéficie un film n'est en rien corrélé avec sa qualité. Le contraire se saurait depuis le temps. Ainsi, nos écrans accueillent quelques vraies pépites qui passent trop injustement inaperçues. Nos Vies Formidables fait partie de celle-ci. Certes, aucune vedette à l'écran et un sujet, la vie dans un centre de désintoxication, tout cela ne poussait pas vraiment ce film à faire la une des médias. Pourtant, il est à proprement parler formidable par ses nombreuses qualités et l'intelligence et l'humanisme avec lesquels il déroule son propos.

A l'annonce du sujet, on peut facilement imaginer Nos Vies Formidables comme un film plombant et sombre. Certes, il ne nous emmène pas au pays des Bisounours, mais plutôt à celui de la souffrance, du désespoir et du déni. Mais il offre aussi cette lumière qui pousse le spectateur à reprendre espoir d'un avenir meilleur, avant même que ce dernier ne naisse chez les protagonistes eux-mêmes. C'est grâce à lui que l'on reste scotché à l'écran, saisi profondément par cette histoire poignante et forte. Tout cela ne nous mènera pas vers un grand happy-end, mais c'est bien l'espoir qui domine au final. Même après une scène peu avant la fin d'une intensité dramatique absolue qui vous déchirera le cœur. Mais la renaissance a parfois un prix bien lourd à payer.

nosviesformidablesJulie Moulier tient avec Nos Vies Formidables son premier très grand rôle. Et elle s'acquitte de la tâche avec un talent assez sensationnel. C'est vraiment tout le casting qui est à saluer, tant les rôles sont plus difficiles les uns que les autres, mais tous interprétés avec une conviction et une intensité impressionnantes. L'histoire en tire une profonde crédibilité et surtout une densité émotionnelle hors du commun. C'est grâce à eux, sous la caméra remarquable de Fabienne Godet que le film nous touche autant. La réalisation, toujours au plus près des personnages, nous plonge dans une intimité qui décuple encore les sentiments du spectateur. On en ressort bien secoué mais heureux de ne pas être passé à côté de ce formidable moment.

LA NOTE : 14/20

Fiche technique :
Réalisation : Fabienne Godet
Scénario : Fabienne Godet et Julie Moulier
Photographie : Marie Celette
Montage : Florent Mangeot
Musique : Fabien Bourdier
Producteur : Bertrand Faivre
Durée : 117 minutes

Casting :
Julie Moulier : Margot
Johan Libéreau : Léo
Zoé Héran : Salomé
Françoise Cadol : la mère de Margot
Jacques de Candé : Jérémy
Bruno Lochet : Pierre
Olivier Pajot : le père de Margot
Françoise Pinkwasser : Annette
Abbes Zahmani : César
Cédric Maruani : Jalil
Jade Labeste : Marion
Sandor Funtek : Dylan
Cyrielle Martinez : Zakaria
Mourad Musset : Raha
Emilie Marsh : Alex
François-Michel Van der Rest : Daniel
Camille Rutherford : Lisa
Estelle Meyer : Leila, la prof de théâtre

Comments
Search
Only registered users can write comments!

3.26 Copyright (C) 2008 Compojoom.com / Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."