companerosafficheEn France, il n'est pas rare de voir un homme politique de finir sa carrière devant les tribunaux, voire même parfois en prison, après avoir occupé un nombre importants de mandats diverses et variés. Mais il existe encore plus de pays où les hommes politiques ont tâté du cachot avant d'être élus. On pense à Nelson Mandela bien sûr, mais dans beaucoup d'ex-dictature, cela a pu être le cas. L'Uruguay a été soumis à une dictature militaire comme le continent sud-américain en a connu beaucoup. Les opposants ont y été longuement emprisonnés arbitrairement dans des conditions inhumaines. C'est ce que nous fait découvrir Companeros, le récit de 12 ans de captivité de trois hommes qui auront ensuite marqué l'histoire de leur pays.

Faire un film de deux heures sur trois hommes enfermés dans un espace relativement restreint, voilà qui peut sembler difficile. Mais Alvaro Brechner parvient à construire un récit à tiroir, entre présent et flash-backs, qui parvient à réellement captiver le spectateur. Ne vous attendez pas à des scènes spectaculaires, mais au moins l'histoire propose quelques surprises et reste toujours parcourue d'une réelle tension narrative. Companeros a aussi le bon goût de ne pas en rajouter dans la description de l'horreur dans lequel les trois hommes sont plongés. Au contraire, il utilise parfois l'humour et l'absurde pour dénoncer avec force le calvaire qu'ils ont vécu.

companerosLes trois comédiens, Antonio de la Torre, Chino Darin et Alfonso Tort, livrent tous une prestation formidable. On retiendra quand même plus particulièrement celle du premier cité, qui donne une formidable humanité et profondeur à son personnage. Ils croiseront énormément de protagonistes secondaires au gré de leurs changements de lieux d'emprisonnement et c'est tout le casting qui nous réserve une foule de jolies surprises. En tout cas, Companeros est aussi remarquable sur le fond que sur le forme et met en lumière l'histoire méconnue d'un pays qui l'est tout autant. Voir un bon film et se coucher moins bête, voilà deux bonnes raisons pour aller le voir.

LA NOTE : 13,5/20

Fiche technique :
Production : Alcaravan, Haddock films, Hernandez y Fernandez, Manny films, Tornasol films
Distribution : Le Pacte
Réalisation : Alvaro Brechner
Scénario : Alvaro Brechner
Montage : Irene Blecua, Nacho Ruiz Capillas
Photo : Carlos Catalan
Décors : Laura Musso
Musique : Federico Jusid
Durée : 122 min

Casting :
Antonio de la Torre : José Mujica
Chino Darin : Mauricio Rosencof
Alfonso Tort : Eleuterio Fernández Huidobro
César Troncoso : le militaire
Soledad Villamil : La psychiatre
Dilvia Pérez Cruz : Ivette
Mirella Pascual : Lucy

Comments
Search
Only registered users can write comments!

3.26 Copyright (C) 2008 Compojoom.com / Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."