elreinoafficheLa politique est un monde impitoyable, qui ferait passer Dallas pour le royaume des Bisounours. Au cinéma, bizarrement (ou pas), il donne naissance le plus souvent à des thrillers haletants, bien plus souvent à qu'à des récits de combats nobles pour la défense du bien commun (même si ces derniers existent aussi heureusement). El Reino ne va certainement pas redorer l'image de la politique. Par contre, il démontre une nouvelle fois la capacité du cinéma espagnol de nous livrer des œuvres noires et intenses.

El Reino est un film remarquablement bien construit. La montée en puissance du scénario représente un modèle du genre. Dans les premières minutes, on est loin de se douter d'où tout cela va nous mener. On suit donc le même chemin que le personnage principal qui fait face à une situation de plus en plus inextricable. Le récit nous conduit à un dénouement remarquable qui incite à une certaine réflexion, tout en laissant au spectateur la possibilité d'apporter sa propre conclusion. On en ressort le souffle court, tant on avait fini par se laisser porter par cette histoire qui n'a au final pas grand-chose à voir avec la politique au sens premier du terme. Une preuve que l'instinct de survie peut se révéler lui aussi parfois communicatif.

elreinoLa principale limite d'El Reino réside dans son personnage principal, pourtant remarquablement interprété par Antonio de la Torre. En effet, on a bien du mal à ressentir un attachement profond pour cet homme à la personnalité pour le moins ambigüe. Du coup, si on est marqué par la force des péripéties, on a du mal à ressentir la petite pointe d'émotion qui aurait pu donner à ce film un supplément d'âme et par la même une dimension supplémentaire. Mais la réalisation brillante de Rodrigo Sorogoyen compense largement ce léger manque pour nous livrer une œuvre forte et vraiment pas rassurante quant aux mœurs dans les hautes sphères du pouvoir.

LA NOTE : 13/20

Fiche technique :
Distribution : Le Pacte
Réalisation : Rodrigo Sorogoyen
Scénario : Rodrigo Sorogoyen, Isabel Pena
Montage : Alberto del Campo
Photo : Alejandro de Pablo
Décors : Ana Muniz
Musique : Olivier Arson
Durée : 131 min

Casting :
Antonio de la Torre : Manuel Lopez-Vidal
Monica Lopez : Ines
Josep Maria Pou : José Luis Frias
Nacho Fresneda : Paco Castillo
Aba Wagener : Asuncion Ceballos
Barbara Lennie : Amaia Marin
Francisco Reyes : Alvarado
Luis Zahera : Luis Cabrera

Comments
Search
Only registered users can write comments!

3.26 Copyright (C) 2008 Compojoom.com / Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."