ladieualanuitafficheJ'apprécie particulièrement le cinéma d'André Téchiné. J'avais été choqué de la manière dont ses précédents films, Comme des Garçons et Nos Années Folles, ont été totalement oubliés lors des Césars, et ce dès les nominations. Quelle injustice pour ce monument du cinéma français, fournisseur officiel de bons films depuis 1969 ! Je ne crois pas que l'Adieu à la Nuit ne change quoique ce soit à cette situation. A moins que la présence à l'affiche de Catherine Deneuve, et la bonne dose de botox, qui va avec n'attire à nouveau les feux des projecteurs sur cet immense réalisateur. Cette fois, on ne criera pas au scandale, malgré quelques réelles qualités.

L'Adieu à la Nuit ne restera pas comme le film le plus marquant de la carrière d'André Téchiné. Il s'est toujours attaqué à des sujets difficiles et douloureux et souvent avec beaucoup de bonheur. Ici le propos manque de corps et on ne sait pas très bien ce qu'il cherche au final à nous dire. Le film n'en n'est pas pour autant dénué de tout intérêt, mais disons qu'il n'est pas spécialement marquant et que le même sujet a été traité avec plus de force et de pertinence par ailleurs. On reste donc quelque peu sur sa faim, convaincu que l'on pouvait mieux exploiter une galerie de personnages, qui est par contre particulièrement réussie. Il manquera au film peut-être un peu d'audace pour proposer autre chose qu'un discours un tout petit peu convenu.

ladieualanuitS'il y a une leçon à tirer de l'Adieu à la Nuit, c'est l'urgence de plus en plus urgence de voir Catherine Deneuve arrêter toute chirurgie esthétique, avant de devenir totalement défigurée. Elle ne fait pas encore peur, mais elle s'en rapproche doucement et sûrement. Cela n'enlève rien à son immense talent d'actrice, mais cela décrédibilise quand même beaucoup son personnage que l'on imagine mal plastifier ainsi son visage. On retiendra donc avant tout la belle performance du duo formé par Kacey Mottet Klein et Oulaya Amamra. On n'oubliera évidemment pas la jolie réalisation d'André Téchiné, jamais spectaculaire mais qui nous plonge vraiment dans l'intimité des personnages. Et on oubliera surtout pas tout ce que cet homme aura apporté au cinéma français.

LA NOTE : 11/20

Fiche technique :
Production : Curiosa films, Bellini Films, Arte France Cinema, legato films, Films Boutique
Distribution : Ad vitam
Réalisation : André Téchiné
Scénario : André Téchiné, Léa Mysius, Amer Alwan
Montage : Albertine Lastera
Photo : Julien Hirsch
Décors : Lise Préault
Durée : 103 min

Casting :
Catherine Deneuve : Muriel
Kacey Mottet Klein : Alex
Oulaya Amamra : Lila
Stéphane Bak : Bilal
Kamel Labroudi : Fouad
Mohamed Djouhri : Youssef
Amer Alwan : le prédicateur

Comments
Search
Only registered users can write comments!

3.26 Copyright (C) 2008 Compojoom.com / Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."