promareafficheCet été cinématographique a été marqué par un grand nombre de films d'animation japonais aussi nombreux que variés. Après la poésie ésotérique (et un rien ennuyeuse) des Enfants de la Mer, voici l'action pure et dure, avec les gros robots qui vont bien, de Promare. Un anime qui pourrait paraître hyper basique de premier abord, mais qui se révèle riche et plein de bonnes surprises au final. Cela confirme surtout l'incroyable richesse du cinéma d'animation nippon qui mérite bien cette place de choix dans nos salles obscures.

Promare se base sur un pitch relativement improbable. Une partie de l'humanité qui a soudainement tendance à la combustion spontanée, ce qui met le feu partout et nécessite la création d'une brigade de pompiers spécialisés et particulièrement high tech. Il est vrai que le scénario laisse quelque peu circonspect dans ses premiers instants. On se demande bien où tout cela pourrait bien nous mener, surtout vers quoi ce pourrait nous mener de vraiment intéressant. Finalement l'histoire se déroule en nous réservant quelques twists et en sortant du schéma manichéen qui semble être le sien à première vue. Le film est ponctué de quelques scènes d'action homériques dans la pure tradition du film de « mecha », mais avec infiniment plus de finesse qu'un Goldorak. Il brille enfin par une galerie de personnages assez jouissive et colorée.

promareColorée est aussi le graphisme de Promare. Un graphisme assez particulier, avec son animation saccadée et ses couleurs criardes. C'est moche diront certains. D'autres, verront sous cette fausse paresse un style très personnel et en réalité réellement abouti. Cela confirme une tendance généralisée des réalisateurs des films d'animation de sortir des images aseptisées crées par ordinateur et de retrouver des lignes se différenciant les unes des autres. Au final, ce film s'avère surprenant à bien des points de vue en plus d'être particulièrement distrayant. Aucune raison de bouder son plaisir alors et d'en profiter avant la grisaille de la rentrée !

LA NOTE : 12,5/20

Fiche technique :
Réalisation : Hiroyuki Imaishi4
Scénario : Kazuki Nakashima1
Conception personnages : Shigeto Koyama1
Conception mécanique : Shigeto Koyama1
Directeur animation : Sushio1
Directeur artistique : Tomotaka Kubo1
Compositeur : Hiroyuki Sawano1
Production : Trigger, XFlag, Sanzigen
Durée :

Casting :
Galo Thymos : Ken'ichi Matsuyama
Aina Ardebit : Ayane Sakura
Remi Puguna : Hiroyuki Yoshino
Varys Truss : Tetsu Inada
Lucia Fex : Mayumi Shintani
Ignis Ex : Rikiya Koyama
Kray Foresight : Masato Sakai
Lio Fotia : Taichi Saotome
Ellis Ardebit : Ami Koshimizu
Vulcan Hastus : Taiten Kusunoki
Gera : Nobuyuki Hiyama
Mace : Katsuyuki Konishi
Vinny : Kendo Kobayashi
Dr Deus Prometh : Arata Furuta
Biar Colossus : Ryōka Yuzuki

Comments
Search
Only registered users can write comments!

3.26 Copyright (C) 2008 Compojoom.com / Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."