perdrixafficheAu cinéma, la folie douce est souvent vue comme une qualité, nous offrant des personnages auquel on s'attache très vite et très fortement. Dans la vraie vie, ces personnes sont plutôt considérées comme des handicapés sociaux, mais on aimerait moins le cinéma s'il n'enjolivait pas quelque peu la réalité. Le 7ème art est rempli d'histoires d'amour improbables entre des êtres pas tout à fait comme les autres, nous offrant une bonne dose de poésie et d'humour. Perdrix se situe dans cette droite lignée. Elle y prend place avec brio et beaucoup de qualité, pour un joli vent de fraîcheur alors que la température est au plus haut ces derniers jours.

Perdrix est donc avant tout un film de personnage. Tout le talent d'Erwan Le Duc, dont c'est pourtant le premier film, est de nous le faire aimer immédiatement, sans que l'on sache vraiment pourquoi. Mais les bons films sont comme beaucoup d'histoires d'amour, personne ne sait pourquoi elles fonctionnent, mais elles fonctionnent et c'est tout ce qui compte. Le film est particulièrement léger, donne le sourire aux lèvres du début à la fin. On ne boude donc pas son plaisir devant ce joli divertissement très réussi et plein de bonnes surprises. C'est frais et digeste, parfait pour l'été.

perdrixCe succès doit beaucoup à Maud Wyler et Swann Arlaud. La première tient avec Perdrix le rôle le plus marquant de sa jeune carrière. Elle s'en acquitte avec beaucoup de talent, dégageant un charme étrange, quand son personnage aurait pu facilement devenir particulièrement antipathique. Le second prend une place de plus en plus importante dans le paysage du cinéma hexagonal. Une place amplement mérité. Ils sont joliment secondés par le reste du casting, en particulier Fanny Ardant que c'est toujours un plaisir de voir à l'écran. Tout ce petit monde est parfaitement mis en valeur par la réalisation élégante d'Erwan Le Duc, dernier petit détail qui explique la qualité de ce film.

LA NOTE : 13/20

Fiche technique :
Production : Domino Films
Réalisation : Erwan Le Duc
Scénario : Erwan Le Duc
Montage : Julie Dupré
Photo : Alexis Kavyrchine
Décors : Astrid Tonnellier
Distribution : Pyramide Distribution
Son : Mathieu Descamps
Musique : Julie Roué
Durée : 102 min

Casting :
Swann Arlaud : Pierre
Maud Wyler : Juliette
Fanny Ardant : Thérèse
Alexandre Steiger : Michel
Patience Munchenbach : Marion
Nicolas Maury : Julien

Comments
Search
Only registered users can write comments!

3.26 Copyright (C) 2008 Compojoom.com / Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."