1917afficheAu Panthéon des réalisateurs, certains occupent une place que personne ne contestera et que personne n'oubliera de leur accorder : Orson Wells, Akira Kurosawa, Stanley Kubrick, Steven Spielberg... Mais d'autres seront éventuellement injustement oublié. Non que leur talent soit moindre, mais pas forcément reconnu. Sam Mendes fait partie de ces immenses cinéastes dont la renommé n'est pas la hauteur de la qualité de leur œuvre. On connaît ses films, mais sans forcément se rappeler que c'était lui qui se trouvait derrière la caméra. Peut-être que 1917 contribuera à réparer cette injustice. Même si Sam Mendes est sans doute passé à côté de quelque chose d'encore plus grand.

Artistiquement parlant, 1917 est un film en de nombreux points hors du commun. Qu'il ne soit formé que d'un seul et même plan séquence (enfin plutôt deux, si on est vraiment tatillon) tient presque de l'anecdote par rapport à la qualité de la photographie et de la réalisation. Rarement un même long métrage n'aura proposé autant de plans à couper le souffle. Le travail sur la lumière, les mouvements de caméra est absolument fabuleux par la maîtrise absolue avec lequel ils est mené. Ils sont surtout au service d'une histoire qui vous happe dès les premières secondes pour ne plus jamais vous lâcher. Le spectacle proposé est incroyablement haletant et profondément immersif.

1917Mais 1917 se heurte tout de même à ses limites. Même si le scénario n'est pas dénué de fond, le film ressemble au final quelque peu à un exercice de style. L'histoire est forte, mais ce n'est pas une grande histoire, à la hauteur de la magnificence de la réalisation. Certains éléments paraissent même un peu artificiels pour souligner l'horreur de la guerre et rendre le tout un peu plus spectaculaire. Cela ne gâche en rien le plaisir d'assister à un tel moment de bravoure cinématographique. Mais avec le recul, cela fait naître un tout petit peu de frustration. C'est toujours injuste de reprocher à quelque chose de grand de ne pas l'être encore plus. Décidément, même moi, je finis par me montrer injuste envers Sam Mendes.

LA NOTE : 15,5/20

Fiche technique :
Production : Neal Street Productions, Amblin Partners, Reliance Entertainment, DreamWorks SKG
Distribution : Universal Pictures International France
Réalisation : Sam Mendes
Scénario : Sam Mendes, Krysty Wilson-Cairns
Montage : Lee Smith
Photo : Roger Deakins
Musique : Thomas Newman
Directeur artistique : Dennis Gassner
Durée : 119 min

Casting :
George MacKay : Schofield
Dean-Charles Chapman : Blake
Richard Madden : lieutenant Blake
Andrew Scott : lieutenant Leslie
Mark Strong : capitaine Smith
Colin Firth : général Erinmore
Benedict Cumberbatch : colonel MacKenzie

Comments
Search
Only registered users can write comments!

3.26 Copyright (C) 2008 Compojoom.com / Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."