audreyhepburn01Audrey Hepburn est née le 4 mai 1929 à Bruxelles. De son vrai nom Edda Kathleen van Heemstra Hepburn-Ruston, elle est la fille de Joseph Hepburn-Ruston, un banquier irlandais et de Ella van Heemstra, riche baronne hollandaise. En 1935, son père quitte le foyer familial sans laisser d’adresse, tandis qu’elle commence les cours de danse classique.

Au début de la guerre, alors que la vie de la jeune Audrey se déroulait jusqu’alors entre le Continent et l’Angleterre, Ella décide de se fixer aux Pays-Bas, état neutre, à l’abris d’une agression allemande, pensait-elle. L’invasion et l’occupation par les Nazis fut pour Audrey une période très difficile. Plusieurs membres de sa famille sont exécutés et elle souffre de graves problèmes de malnutrition, alors qu’elle se trouve ne pleine croissance. Ceci aura de graves conséquences sur sa vie future, ses difficultés à mener une grossesse à terme notamment. Cependant, Audrey continue de poursuivre son apprentissage de la danse au Conservatoire de Musique d'Arnhem.

En 1948, elle obtient son premier rôle dans un film hollandais : « Le Hollandais en sept leçons ». Sa brève apparition ne sera même pas créditée au générique. A la fin de l’année, elle part avec sa mère en Angleterre où elles essayeront, en vain, de retrouver son père. Elles jouent dans plusieurs comédies musicales et obtient plusieurs petits rôles au cinéma.

1951 marque les vraudreyhepburn02ais débuts d’Audrey Hepburn au cinéma, tout d’abord dans « The Secret People », puis dans « Nous Irons à Monte Carlo ». C’est d’ailleurs à l’occasion du tournage de ce dernier, que Colette tombe sous le charme d’Audrey et décide de lui confier le rôle principal de l’adaptation à Broadway de «Gigi ». C’est cette même année, qu’elle fait des essais pour un rôle dans « Vacances Romaines » de William Wyler, qui est immédiatement séduit, malgré un jeu encore hésitant. Le tournage commence immédiatement après la dernière de « Gigi » qui fut un grand succès.

A la sortie de ce dernier en 1953, critiques et spectateurs sont unanimes : une grande star est née. Son talent se révèle au monde et vaut à Audrey Hepburn l’Oscar de la meilleure actrice. Entre temps, elle a rompu avec son fiancé, James Hanson. Cependant, en juillet, elle rencontre Mel Ferrer. Ils tombent immédiatement amoureux.

audreyhepburn03Son film suivant, « Sabrina », marque les débuts de la collaboration entre Audrey Hepburn et le couturier Givenchy, dont elle deviendra l’ambassadrice pendant plusieurs décennies. Leur amitié et les magnifiques robes confectionnées par Givenchy ont eu une très grande importance dans la carrière d’Audrey, qui aurait sûrement été moins resplendissante sans cela.

Le 25 septembre, Audrey épouse Mel Ferrer, en Suisse, malgré l’opposition de sa mère, qui reproche à ce dernier d’avoir déjà divorcé deux fois. Le couple commence quelque mois plus tard le tournage de « Guerre et Paix » de King Vidor. Audrey tombe rapidement enceinte mais elle connaît sa première fausse-couche. Cette dernière est en partie due aux problèmes de malnutrition qu’elle a connus pendant la guerre et qui ont empêché une croissance correcte de son bassin. 

Audrey enchaîne ensuite les succès : « Drôle de Frimousse » avec Fred Astaire (1956), « Ariane » avec Gary Cooper (1956), « Au risque de se perdre » (1957) et « Vertes demeures » (1957) réalisé par Mel Ferrer lui-même. Elle tourne ensuite « Le Vent de la Plaine » de John Huston, en 1959, où une chute de cheval entraînera une deuxième fausse-couche. Cependant, elle tombe rapidement de nouveau enceinte et le 17 janvier 1960, Audrey donne naissance à Sean Ferrer.

A la fin de cette année, elle tourne un des ses plus grand succès : « Diamants sur Canapé », apothéose de la collaboration entre Audrey et Givenchy. Les deux années qui suivent, elle enchaîne « La Rumeur », « Deux têtes folles » et surtout « Charade », où elle forme, avec Cary Grant, ce qui restera peut-être le plus beau couple de l’histoire du cinéma.

audreyhepburn04En 1963, Audrey Hepburn tourne « My Fair Lady », adaptation d’un grand succès de Broadway. Si Rex Harrison reprend au cinéma le rôle qu’il occupait dans la pièce, Audrey Hepburn prend la place de Julie Andrews, excellente chanteuse et qui, pour beaucoup, méritait largement d’avoir le rôle. Pour la remplacer, Audrey prend des cours de chants, mais finalement, sans qu’elle soit prévenue, elle est doublée par une chanteuse professionnelle. « My Fair Lady » est un immense succès qui rafle tous les Oscars, sauf 

celui de la meilleure actrice, qui échappe Audrey au profit… de Julie Andrews, pour son rôle dans « Mary Poppins »

Les trois années suivantes sont marqués par deux nouvelles fausses-couches et par la détérioration des relations entre Audrey et Mel. Le divorce est prononcé le 21 novembre 1968. Entre temps, elle a tournée « Comment voler un million de dollars  », « Voyage à deux » et « Seule dans la Nuit ».

Le 18 janvier 1969, Audrey épouse Andrea Dotti, un psychiatre neurologue italien, qu’elle a rencontré en juin de l’année d’avant. Le couple s’installe à Rome, où naît Luca Dotti, le 8 février 1970. Cependant, Audrey connaît une nouvelle fausse couche à la fin de l’année.

audreyhepburn05En 1975, elle fait son retour au cinéma avec « La Rose et la Flèche », avec Sean Connery. Elle tourne aussi dans « Liés par le Sang » en 1979 et « Et tout le monde riait » l’année d’après, au cours de laquelle elle se sépare d’Andrea Dotti pour vivre avec Robert Wolders. Elle se rend aussi au chevet de son père qu’elle avait retrouvé en 1959, sans réellement renouer avec lui. Audrey perd sa mère en 1984.

La fin de sa vie sera marquée par son engagement auprès de l’UNICEF, dont elle devient ambassadrice. Sa carrière cinématographique s’achève en 1989, avec « Always » de Steven Spielberg. Elle meurt dans son sommeil à son domicile, en Suisse, le 20 janvier 1993.

 

audreyhepburn08audreyhepburn07audreyhepburn06

 

Last Updated ( DATE_FORMAT_LC2 )