argentSi tout va bien (mais tout va aller bien, sinon je cherche illico du boulot ailleurs), je devrais être augmenté suite à mon Conseil d’Administration de vendredi. Vous me direz, ce sont des choses qui arrivent et qui me sont déjà arrivées. Oui, mais ce petit gain supplémentaire mensuel devrait avoir deux conséquences peut-être symboliques, mais les symboles sont parfois importants.

Déjà, je vais pouvoir faire un virement sur mon Livret de Développement Durable (vous aussi vous continuez à appeler ça un CODEVI ou y’a que moi ?). Car aujourd’hui, mes économies se montent pour tout et pour tout à environ…15 euros. Oui, fallait bien y laisser quelque chose pour ne pas le fermer. J’ai d’ailleurs été très heureux d’apprendre qu’ils m’ont permis de gagner environ 3 centimes d’intérêts l’année dernière. Petit à petit, l’oiseau…fait que dalle ! Bref, j’ai 30 ans, et si j’ai été élevé dans l’idée que l’argent est fait pour être dépensé, avoir quelques sous de côtés ce n’est quand même pas du luxe. Bon, on ne se refait pas, cet argent va être largement dépensé cet été pour financer des vacances que je refuse de me refuser (que je m’interdis de m’interdire, comme vous préférez), mais j’essayerai d’en garder quand même un peu. Et ayant toujours bossé en rapport avec le patrimoine, je sais bien que l’expression l’argent va à l’argent n’est pas qu’une expression justement. Bon, la phase placements n’est pas tout à fait pour demain, mais faut bien commencer un jour.

La deuxième chose que j’espère bien faire à partir de vendredi prochain, c’est manger à nouveau deux fruits par jour. Oui, bon, je sais, cela fait longtemps que j’ai les moyens de le faire. Simplement, quand je suis revenu à Paris et que mon découvert s’est creusé à vitesse grand V les premiers mois, j’ai du mettre en œuvre un plan d’économies drastiques, même sur les dépenses alimentaires. C’était vraiment un domaine où je n’avais vraiment jamais fait attention à rien. J’ai découvert que même ces choses là avaient une valeur et qu’il fallait y faire attention. Je ne vais tout de même pas me la raconter, je n’ai jamais eu vraiment de problèmes d’argent. Mais bon, subir l’humiliation de se voir refuser dix euros par sa banque pour acheter le pain, on y survit, mais sur le moment, ce n’est pas super agréable à vivre. Cependant, avec le recul, je ne suis pas si mécontent de l’avoir vécu. Même si le découvert faisait suite à un voyage en Suède, il faut quand même savoir relativiser…

Le monde est divisé en deux catégories de personnes : ceux qui ont des problèmes d’argent et ceux qui ont des problèmes d’impôts. Et bien je serai ravi de quitter définitivement la première catégorie pour la seconde !

Comments
Search
Only registered users can write comments!
Armelle   |2010-04-25 23:Apr:th
Un CODEVI ? Je savais même pas que ça s'appelait comme ça avant.
C'est fou ce que tu es vieux.




3.26 Copyright (C) 2008 Compojoom.com / Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."