cyberdependanceCette après-midi, j’ai vécu une expérience horrible. Une après-midi de boulot sans internet !!! Non, mais vous imaginez quelle horreur !!! Je n’ai du faire que travailler… Et du coup, j’ai même pris de l’avance par rapport à ce que j’avais prévu de faire aujourd’hui. Si c’est pas scandaleux, jusqu’où tout cela s’arrêtera-t-il !

Plus sérieusement, ce sont ce genre de petits moments où l’on sent quand même chez soi une légère cyber-dépendance. Passer plusieurs jours de vacances sans accès à la toile ne me pose encore aucun problème (même si du coup, je m’inquiète beaucoup pour mon club de foot virtuel…), mais être assis devant un ordinateur plusieurs heures sans pouvoir se connecter est terriblement frustrant. Je n’étais pas tout à fait pris de sueur froide et de tremblements, mais bon, c’était limite…

Un ordinateur sans internet nous semble aujourd’hui aussi saugrenue et obsolète qu’une machine à écrire. Peut-être que dans un avenir proche, tous les ordinateurs seront directement capables de se connecter à un réseau wifi ou satellite universel, partout, tout le temps. Ok, ça s’appelle un Iphone, mais ce n’est pas encore tout à fait la même chose. Ah quand l’humanité (enfin l’Occident, faut pas déconner quand même) atteindra ce degré de civilisation, nous nagerons enfin tous dans la joie, le bonheur, l’allégresse, la félicité, le nirvana. Nos vies seront recouvertes de paillettes en chocolat. Nous danserons constamment dans la rue pour exprimer notre contentement le plus absolu. Mon Dieu que sera beau…

…ou pas, puisqu’il y’a aussi une chance qu’on meurt tous d’une tumeur au cerveau d’ici là…

Comments
Search
Only registered users can write comments!

3.26 Copyright (C) 2008 Compojoom.com / Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."