2012Puisqu'on ne peut pas toujours faire dans l'originalité, je vais donc vous présenter mon traditionnel billet de début d'année. Le passage d'une année à l'autre est généralement le moment choisi pour faire le bilan de celle écoulée et de contempler les perspectives pour celle qui suit. La question est pourquoi ne pas s'adonner à ce genre d'exercice un 14 mars ou 27 octobre... Tout simplement parce qu'on a énormément de champagne et de foie gras à digérer, alors on n'est pas  vraiment capable de faire grand chose.

2011 fut une année assez exceptionnelle pour moi puisqu'elle n'aura compté que quelques jours de célibat. Donc niveau score, ce n'est pas terrible, mais je vais peut-être inventer un bonus pour les relations de longue durée, histoire d'exploser mon record. A la fois, c'est l'avantage de s'adonner à un jeu dont on a inventé les règles, on peut toujours les modifier à sa guise. De toute façon, personne ne comprend ce que je suis en train de raconter. Enfin, certains diront que 1 an, ce n'est pas encore tout à fait une relation de longue durée, mais à l'échelle de ma propre existence, c'est une première. Non, je n'ai pas dit que c'était une éternité...

2011, ce fut aussi la crise, la crise et encore la crise… Bon là, j’espère que vous avez compris que je ne parle plus de ma vie sentimentale… Bref, une année où on n’a pas beaucoup ri en regardant le 20h. Heureusement, il y a eu Lionel Messi, nos handballeurs, nos footballeuses, Jerémy Stravius et Camille Lacourt. Bref, peut-être qu’un jour, j’achèterai le Monde en plus de l’Equipe, mais c’est sûr que ça me donnera moins souvent le sourire.

2011, ce fut, un peu comme chaque année en fait, plein de petits moments de bonheurs partagés (ou non en fait… non je ne parle pas de masturbation !), de nouvelles rencontres, l’occasion de voir ceux qu’on ne voit pas souvent (tout en se disant qu’il y’en a beaucoup d’autres qu’on aimerait enfin revoir). 2011 aura vu quelques belles naissances (même si je n’ai pas pu encore rencontrer Yannick et Anna-Livia en vrai !). Quelques au-revoir aussi…

Mais bon, assez parlé du passé, le sujet de ce billet, c’est avant tout 2012. Voilà une année tout aussi exceptionnelle qui s’annonce. Bon, déjà parce qu’elle bissextile... Ok, c’est un détail, même si pour moi, ça va se traduire par un jour de congé en plus. En fait, elle va comporter deux grands évènements majeurs !

Tout d’abord, évidemment, comme pour tout bon socialiste, 2012 sera pour moi une année de grand militantisme. De grand espoir aussi. Bon, ce n’est pas tant que l’élection de François Hollande changera fondamentalement la face du monde, mais que cela constituera au moins un pas dans le bon sens. Après tous les pas dans le sens opposé qu’a fait Sarko, ça serait au moins l’occasion d’avoir une société plus apaisée et un peu plus juste (rien que fiscalement, ça serait déjà pas mal). Pour moi, tout cela va surtout se traduire par beaucoup de samedi matin à tracter sur les marchés et quelques réveils pour distribuer des distribution à la gare. Je ne sais pas si cette énergie servira vraiment à quelque chose, mais voilà une cause qui mérite qu’on la déploie.

2012 est aussi une année de Jeux Olympiques !!! C’est nettement plus futile, mais cela reste pour moi un concentré de bonheur sur 15 jours. Après, il faudra négocier avec les autres parties éventuelles le fait de rester devant la télé pendant deux semaines entre fin juillet et début août. Et ça, ça ne va pas être facile… Mais bon, je ne perds pas espoir parce qu’à part ceux de Sydney dont je n’ai quasiment rien retiré, je garde toujours un souvenir ému de ces quinzaines qui restent de formidables machines à souvenirs.

Pour rester dans la futilité sportive, 2012 sera évidemment  l’année d’un nouveau titre de champion de France pour le Paris-Saint-Germain… ou pas. Mais enfin après, 18 ans d’attente (putain 18 ans !!!!), on n’est prêt à passer outre tous ses principes de moralité et d’éthique pour voir toutes ces années d’encouragements inconditionnels, même quand tout allait mal, enfin récompensés. Bref, s’ils ne le font pas pour l’argent du Qatar, qu’ils le fassent au moins pour moi !

Enfin pour 2012, je me souhaite évidemment du bonheur, de la réussite professionnelle, de l’argent, des femmes faciles… Ah non, merde, je ne suis plus célibataire, il faut que je change ma liste habituelle… Ah bah désolé, c’est dur de s’y faire, je débute… Je me souhaite aussi plein de bons films parce que je compte bien continuer à aller autant au cinéma alors ce n’est pas pour aller voir des merdes !

Bref, bonne année à tous !

Comments
Search
Only registered users can write comments!

3.26 Copyright (C) 2008 Compojoom.com / Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."