semperfeminalauramarlingOn commence cet avis musical avec une artiste que j'aime beaucoup... d'habitude. Laura Marling est une artiste anglaise dont j'avais apprécié les trois précédents albums. Mais Semper Femina, sorti en 2017, m'a profondément déçu. Le ton y est assez sinistre et le résultat totalement transparent. Les interprétations sont très en-dedans. Le tout n'est pas spécialement beau, la voix est sous-utilisée. Bref, ça ne décolle pas. Les derniers titres viennent enfin nuancer quelque peu ce tableau assez noir avec deux titres qui marquent enfin : Nouel et Nothing, not nearly qui concluent l'album.

thenavigatorhurrayfortheriffraffOn poursuit avec une belle et vraie découverte. Le groupe américain Hurray for the Riff Raff et son album The Navigator. Leur musique entre indie rock et folk est portée par la très belle voix d'Alynda Segarra. Cette dernière joue ses textes autant qu'elle les chante. Les instrumentations paraissent un rien brouillonnes, mais on sent que tout cela est en fait parfaitement maîtrisé. Le tout allie conviction et énergie pour un résultat solide et surtout agréable. Ce groupe possède une vraie personnalité. On retiendra notamment le titre Rican Beach.

thelastwaltzthebandOn termine avec la réédition de The Last Waltz, qui est en fait l'enregistrement du concert d'adieu du groupe The Band en 1976. Malheureusement, la qualité sonore de l'époque n'était pas terrible et il est difficile de s'enthousiasmer quand on ne connaissait pas précédemment le groupe. Leur musique navigue entre rock, country et folk. Le résultat est très classique, solide, mais manque un peu d'épaisseur. Le groupe compte pourtant sur de nombreux invités prestigieux. D'ailleurs la venue de Muddy Waters pour interpréter Mannish Boy est le seul moment où j'aurais tendu l'oreille.

Comments
Search
Only registered users can write comments!

3.26 Copyright (C) 2008 Compojoom.com / Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

Last Updated ( DATE_FORMAT_LC2 )