villainsqueensofthestoneageOn commence par une valeur sûre de la scène rock internationale actuelle, à savoir les Américains de Queens of the Stone Age et leur album Villains, sorti en 2017. Il y livre un rock puissant et plein de conviction, mais malgré cela pas vraiment accrocheur. Le tout est un peu lisse, plein d'une parfaite maîtrise, mais sans doute trop pour le coup. Les titres s'enchaînent sans tube en puissance à l'horizon. Cela donne quelque peu l'impression d'un groupe en roue libre, qui se contente de ce qu'il sait déjà faire sans jamais sortir de sa zone de confort.

shadowsandreflectionsmarcalmondOn poursuit avec l'Anglais Marc Almond qui signe avec Shadows and Reflections pas moins de son 31ème album depuis 1981. Il interprète ses titres avec une conviction évidente sur des instrumentations souvent assez simples. Son énergie est réellement communicative. Le tout est très propre et maîtrisé, distrayant, mais pas très original. On traverse l'album agréablement et en douceur, sans rien rencontrer de terriblement accrocheur et on en ressort sans en garder un grand souvenir.

heartsthatstrainjakebuggOn termine en restant en Angleterre avec le encore jeune Jake Bugg, 25 ans et déjà 4 albums à son actif, dont ce Hearts That Strains. Contrairement à ce qu'il a pu produire auparavant, on est plus dans la douceur que l'énergie. Il fait preuve d'une belle maîtrise et d'une réelle maturité. On parvient ainsi à apprécier pleinement la voix. On retiendra notamment un joli duo avec Noah Cyrus. L'album est plein d'une douce mélancolie. Il est surtout d'une qualité très élevée du premier au dernier titre.

Comments
Search
Only registered users can write comments!

3.26 Copyright (C) 2008 Compojoom.com / Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

Last Updated ( DATE_FORMAT_LC2 )