cathymelain

Fiche signalétique : 

Basketteuse française, née le 19 mai 1974, à Rennes

1m83

Poste : aillière

Clubs successifs : Tarbes (1993-94), Aix en Provence (1994-95), Bourges (1995-2003), Venise (2003-2005), Bourges (2005-2009)

 

 

Palmarès : 

Championne d'Europe 2001 et 2009

Euroligue (1997, 1998, 2001)

Championne de France (1996, 1997, 1998, 1999, 2000, 2006, 2008, 2009)

Coupe de France (2006, 2008, 2009)

Tournoi de la Fédération (2006, 2007, 2008)

Meilleur joueuse du championnat de France (1999, 2000, 2001)

Meilleur joueuse du Final Four de l'Euroligue (2000)

 

 

 

 

Cathy Melain est certainement la plus grande championne de l'histoire du sport collectif féminin français. Si réussir sa sortie est l'apanage des plus grands, alors elle n'a que peu d'égale dans notre pays. Ce que Zinedine Zidane a raté à cause de son coup de tête, Cathy Melain l'a réussi. Mais voilà, victime à l'époque de la domination berruyère sur l'Europe de l'aura médiatique de Yannick Souvré et de la sous-médiatisation chronique des sports collectifs féminins, elle n'a jamais accédé à la notoriété qui aurait du être la sienne. Sa retraite sur un second titre de championne d'Europe en juin dernier est une vraie page de l'histoire du sport français qui se tourne. Même si peu semble l'avoir remarqué. 

 

Lorsque Cathy Melain arrive à Bourges, elle rejoint une équipe en route vers les plus hauts sommets. Vainqueur du championnat de France pour la première fois et de la Coupe Ronchetti la saison précédente, le club berrichon affiche déjà ses visées sur l'Europe, la grande, la vraie. Pour cela, il doit renforcer un effectif affaibli par le départ à la retraite d'Elena Koudachova, une des meilleurs joueuses de l'histoire. Le CJM jette alors son dévolu sur la jeune espoir bretonne, Cathy Melain. 

Sa première année sera quelque peu hésitante. Tout comme le club, elle se cherche et échoue à la quatrième place de l'Euroligue. Mais dès la saison suivante, son talent éclabousse les parquets. Enchaînant les paniers, elle mène son équipe au titre suprême deux années de suite et une troisième fois en 2001.

Son entente parfaite avec Yannick Souvré est également un énorme atout pour l'équipe de France. Elles connaîtront l'apogée de leur carrière en 2001 à Valenciennes, où la France devient championne d'Europe. Désormais, orpheline de Yannick, elle continue d'être un des pièces maîtresses des Bleues. Mais malgré un match énorme, elle ne pourra empêcher leur élimination en quart de finale du Championnat d'Europe 2003 face à la Russie, défaite qui leur barre la route des JO d'Athènes.

En 2003, Cathy Melain quitte Bourges pour Venise. La raison est simple : un salaire bien plus important. Mais elle a promis de revenir au plus vite dans le Cher....promesse qu'elle tient deux ans plus tard. Un retour triomphal puisque Bourges retrouve le sommet de la hiérarchie nationale lors d'un triplé historique : championnat de France, Coupe de France et Tournoi de la Fédération en 2006.

Des lors, Bourges reprend sa domination hexagonale avec deux nouveaux titres de championne de France en 2008 et 2009, assorties de deux autres Coupe de France et deux autres Tournois de la Fédération.

cathymelain2C'est donc vers une retraite bien méritée que se dirige Cathy Melain à la fin de la saison 2008-2009. Retraitée de l'Equipe de France depuis déjà plusieurs années, elle accepte de revêtir une dernière fois le maillot bleu pour apporter son expérience lors des Championnats d'Europe. Elle apportera bien plus que cela, permettant à l'Equipe de France de remporter tous ses matchs, dont bien sûr, le plus important, la finale contre la Russie, pourtant largement favorite au début de la compétition.

Bien sûr, Cathy Melain, à 35 ans, n'avait plus rien de la scoreuse qui avait porté Bourges au sommet de l'Europe. Mais son apport défensif et dans la construction du jeu en firent un des éléments cruciaux de cette Equipe de France sur le parquet. Quant à son influence en dehors sur l'équipe, il reste sans égal du fait de son aura et son expérience inégalées.

 

Cathy Melain tient donc par son palmarès et sa longévité une place à part dans l'histoire du sport français. Si le traitement médiatique était partaire, elle serait une immense star. En tout cas, elle l'est dans le coeur de tout ceux qui aiment de près ou de loin le basket féminin. Et dans le mien bien sûr !

Comments
Search
Only registered users can write comments!

3.26 Copyright (C) 2008 Compojoom.com / Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."