THE RAID 2 : Feu d’artifices

theraid2afficheThe Raid, premier du nom, avait constitué une expérience cinématographique assez incroyable et inattendue venue d’Indonésie. Proposer une deuxième volet à la hauteur du premier constituait donc une exercice difficile, sachant que l’effet de surprise ne permettrait pas cette fois de faire oublier la moindre faiblesse. Le spectateur serait désormais exigeant. Exercice difficile… Peut-être trop…

The Raid 2 souffre d’un caractère beaucoup plus artificiel. En effet, dans le scénario du premier, il était assez logique que les protagonistes se retrouvent ainsi à se battre à mains nues avec une telle violence. Dans cette suite, si on prend deux secondes de recul, on se dit que pour régner sur la pègre de Jakarta, il suffirait juste d’acheter des pistolets… Voir un malfrat protégé par plusieurs gardes du corps armés uniquement de sabre permet certes de proposer un joli combat à l’arme blanche, mais ce n’est absolument pas crédible une seule seconde. Bref, le film tourne à l’exercice de style et du coup il sent quand même fortement le réchauffé.

theraid2The Raid 2 propose néanmoins toujours quelques chorégraphies de combats assez hallucinantes. Une des toutes dernières, un face à face, est même d’une violence, d’une rage, d’une force, d’une intensité comme jamais vue auparavant. Ce seul moment de bravoure justifie la vision de ce film. Mais il montre aussi ses limites : en voulant garder les mêmes éléments que dans le premier, sans introduire de vraies nouveautés, Gareth Evans s’est condamné à une course « au toujours plus » qui peut certes aboutir à des fulgurances jubilatoires, mais ne permet certainement pas de proposer tout un film à l’intérêt fulgurant.

LA NOTE : 11,5/20

Fiche technique :
Production : Pt. Merantau Films, XYZ Films
Distribution : Le Pacte
Réalisation : Gareth Evans
Scénario : Gareth Evans
Montage : Gareth Evans
Photo : Matt Flannery, Dimas Imam Subhono
Musique : Aria Prayogi, Joseph Trapanese, Fajar Yuskemal
Maquillage : Kumalasari Tanara
Durée : 150 mn

Casting :
Iko Uwais : Rama
Arifin Putra : Uco
Tio Pakusodewo : Bangun
Oka Antara : Eka
Alex Abbad : Bejo
Cecep Arif Rahman : l assassin
Julie Estelle : Alicia

The Raid, premier du nom, avait constitué une expérience cinématographique assez incroyable et inattendue venue d’Indonésie. Proposer une deuxième volet à la hauteur du premier constituait donc une exercice difficile, sachant que l’effet de surprise ne permettrait pas cette fois de faire oublier la moindre faiblesse. Le spectateur serait désormais exigeant. Exercice difficile… Peut-être trop…

 

The Raid 2 souffre d’un caractère beaucoup plus artificiel. En effet, dans le scénario du premier, il était assez logique que les protagonistes se retrouvent ainsi à se battre à mains nues avec une telle violence. Dans cette suite, si on prend deux secondes de recul, on se dit que pour régner sur la pègre de Jakarta, il suffirait juste d’acheter des pistolets… Voir un malfrat protégé par plusieurs gardes du corps armés uniquement de sabre permet certes de proposer un joli combat à l’arme blanche, mais ce n’est absolument pas crédible une seule seconde. Bref, le film tourne à l’exercice de style et du coup il sent quand même fortement le réchauffé.

 

The Raid 2 propose néanmoins toujours quelques chorégraphies de combats assez hallucinantes. Une des toutes dernières, un face à face, est même d’une violence, d’une rage, d’une force, d’une intensité comme jamais vue auparavant. Ce seul moment de bravoure justifie la vision de ce film. Mais il montre aussi ses limites : en voulant garder les mêmes éléments que dans le premier, sans introduire de vraies nouveautés, Gareth Evans s’est condamné à une course « au toujours plus » qui peut certes aboutir à des fulgurances jubilatoires, mais ne permet certainement pas de proposer tout un film à l’intérêt fulgurant.

 

LA NOTE : 11,5/20

 

Fiche technique :

Production : Pt. Merantau Films, XYZ Films

Distribution : Le Pacte

Réalisation : Gareth Evans

Scénario : Gareth Evans

Montage : Gareth Evans

Photo : Matt Flannery, Dimas Imam Subhono

Musique : Aria Prayogi, Joseph Trapanese, Fajar Yuskemal

Maquillage : Kumalasari Tanara

Durée : 150 mn

 

Casting :

Iko Uwais : Rama

Arifin Putra : Uco

Tio Pakusodewo : Bangun

Oka Antara : Eka

Alex Abbad : Bejo

Cecep Arif Rahman : l assassin

Julie Estelle : Alicia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.