MISS : Bienveillance mixte

missafficheLe question de l’identité sexuelle donne lieu à des débats souvent passionnés, où certains ne pardonneront pas le moindre point de vue contraire au leur, J.K. Rowling peut en témoigner. Du coup, cela fait du bien de tomber sur un film qui traite de ce sujet avec beaucoup de bienveillance. Je suis persuadé que beaucoup d’esprits chagrins trouveront Miss trop ceci ou pas assez cela, crieront au scandale ou je ne sais quoi encore. Mais beaucoup apprécieront ce film touchant et avant tout léger, qui traite parfois un peu naïvement du droit à la différence. La naïveté peut parfois être une vertu.

Miss reste un film quelque peu inégal, mais globalement très réussi. On passe de la franche comédie, à des moments plus intimes et profonds. Parfois, le propos ne se montre pas forcément convaincant, comme dans certains passages plus moralisateurs, mais il fait de ce film un feel good movie, ce qui n’était pas gagné, vu le sujet. Il y a dans ce film quelque chose de hollywoodien, quand une tradition plus française lui aurait conférer une plus grande gravité. Mais Ruben Alves fait assume et maîtrise parfaitement ce choix. Il avait déjà prouvé avec son formidable premier film, la Cage Doré, qu’il sait traiter de sujets sérieux avec une légèreté enthousiasmante.

missMiss pourrait bien valoir à un César du meilleur premier rôle à son jeune acteur, Alexandre Wetter, qui signe là une performance magistrale. Elle tient en partie à son physique, mais aussi largement à l’émotion qu’il parvient à véhiculer par la justesse de son jeu. Le film est aussi l’occasion de voir Isabelle Nanty dans un joli rôle dans un bon film, ce qui est bien trop rare, elle qui semble destinée à figurer au casting des pires comédies françaises. La réalisation de Ruben Alves est vraiment pensée pour mettre en valeur ses acteurs et ses personnages et il y parvient parfaitement. Au final, son film est très réussi. Une comédie définitivement bienveillante sur un sujet difficile.

LA NOTE : 13/20

Fiche technique :
Réalisation : Ruben Alves
Scénario : Élodie Namer et Ruben Alves
Décors : Philippe Chiffre
Costumes : Isabelle Mathieu
Photographie : Renaud Chassaing
Montage : Valérie Deseine
Production : Laetitia Galitzine et Hugo Gélin ; Fabrice Delville, Nora Thomas et Christophe Toulemonde (production belge)
Durée : 107 minutes

Casting :
Alexandre Wetter : Alex
Isabelle Nanty : Yolande
Pascale Arbillot : Amanda
Thibault de Montalembert : Lola
Stéfi Celma : Miss Paca
Baya Rehaz : Miss Saint Pierre et Miquelon
Claire Chust : Une Miss
Hedi Bouchenafa : Amhed
Moussa Mansaly : Randy
Alexiane Torres : Miss Corse
Margaux Bourdin : Miss Réunion
Amanda Lear : Marraine
Quentin Faure : Élias
Bertrand Combe : le présentateur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.