BRICE DE CLERMONT, UN COMIQUE PAS DROLE, MAIS ALORS PAS DU TOUT…

bricehortefeuxLe dérapage de Brice Hortefeux est quand même un événement assez extraordinaire dans l’histoire de la République française. Un ministre de l’Intérieur qui trouve très drôle de dire que plusieurs arabes ensemble, c’est un problème, semble trop énorme pour être vrai. Pourtant ça l’est. Bienvenue en Sarkozie !

Affligeant, gerbant, ignoble ou scandaleux, les qualificatifs sont nombreux pour parler de ces quelques mots. On n’a que l’embarras du choix, même si tous semblent loin de décrire l’ampleur de ce qui s’est passé. Mais venant de Brice Hortefeux, ce n’est guère étonnant. En fait, on serait presque rassuré, en se disant que l’on ne s’était pas trompé sur ce qu’il est vraiment et que notre envie de lui cracher à la gueule était tout à fait justifiée. Lui aussi peut inspirer tout un tas de qualificatifs, pour la plus part injurieux, alors il semble logique que ses actes aussi.

Mais au delà, du dérapage verbal, c’est tout ce qui a suivi qui est effarant, pour ne pas dire inquiétant. La défense de Brice Hortefeux montre à quel point ce type (je ne vais quand même pas employé le mot « homme » pour le qualifier) est abject. Qu’il se défende, alors qu’il est indéfendable, peut à la limite se comprendre, mais que jamais, ne serait-ce qu’une seule seconde, il ne s’excuse. « Je m’excuse auprès des personnes que j’ai pu blesser, même si mes paroles ont été mal interprétées » aurait constitué une phrase toute faite qui ne l’aurait en rien dédouané. Mais il ne s’est même pas donné la peine de la sortir. Non, à la place, il a préféré stigmatiser l’acharnement de la gauche à son encontre. Mais quel pauvre con ! La vidéo n’a eu besoin d’aucun parti politique pour faire le tour d’Internet et permettre à des milliers de Français de se faire leur propre idée de ce qu’est Monsieur Hortefeux. Selon les époques, cela donne Pierre Laval ou Brice Hortefeux, mais la pourriture reste la même.

Encore plus effarant et que cet homme est encore à l’heure qu’il est Ministre de l’Intérieur. On pourra reconnaître à la droite sarkozienne une sens inné de la solidarité. Mais en accueillant en son sein des groupes fascistes et islamophobes, elle a montré depuis quelques semaines son vrai visage. Elle aurait pu au moins sauver le minimum des apparences en clouant tout de suite Brice Hortefeux au pilori. Elle ne l’a pas fait, espérons qu’elle le payera un jour… Enfin, les déclarations eugénistes de Sarkozy à quelques semaines de son élection ne l’ont pas empêcher de devenir Président.

Mais la palme de la palme du pitoyable vient quand même du brave garçon de la vidéo, qui vient de pisser sur ses origines et les souffrances qu’ont pu infliger les gens comme Hortefeux à ses ancêtres. Il crie à tors et à travers qu’il ne s’est pas fait insulter. Bah voyons ! Il avait le kiki tellement dur en posant avec ses idoles Copé et Hortefeux, qu’il aurait pu être fouetté en place publique qu’il aurait crié « encore, encore ! ». Quant aux commentaires de ses camarades que l’on peut entendre dans la vidéo, en plus de la nausée, il me donne surtout le sentiment définitif qu’il y’a parfois un camp à choisir. Et croyiez-moi bien que je ne suis pas du leur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.