ET SI ON REJOUAIT ?

mainhenryLes Irlandais vont demander officiellement à ce que le match d’hier soir soit rejoué. Si on devait faire un référendum, même en France, le oui l’emporterait de loin. Pour le fun, pour l’équité sportive et surtout pour enfin savoir si on doit être content ou déçu. J’apporterai également un oui enthousiaste si mon me demandait mon avis…

… mais voilà, la démarche n’a absolument aucune chance d’aboutir. Non, parce que l’idée n’est pas bonne, c’est qu’en termes de jurisprudence, cela représenterait une catastrophe sans précédent. Les erreurs d’arbitrage font partie du jeu, qu’on le veuille ou non… Parce que si on rejouait ce France-Irlande, la première équipe flouée par une erreur d’arbitrage demanderait à ce que l’on rejoue le match. Et comme il y’en a toutes les semaines partout dans le monde, je vous laisse imaginer le bordel.

On pourrait imager que cela ne concerne que les matchs à gros enjeux. Mais bon, on s’embarquerait dans un interminable débat sur les critères à adopter. Savoir quels seraient les matchs concernés seraient sans doute le plus facile à trancher. Mais après, quelle est la définition de l’injustice ? Quelles erreurs, dans quelles situations, à quels moments du match ? Et puis, si la double main volontaire de Henry est évidente, trop de situations sont vécues comme sautant aux yeux pour les victimes et peu évidentes pour les bénéficiaires. Bref, la subjectivité joue un rôle bien trop important dans tout ça pour imaginer ne serait-ce qu’une seconde qu’on puisse en arriver là.

On peut simplement espérer que ce malheureux incident accélérera les progrès que doit obligatoirement faire l’arbitrage. Si la vidéo n’est pas à l’ordre du jour, les arbitres de surface de réparation devraient voir le jour. Avec eux, sans doute que le but aurait été refusé… et peut-être le penalty sur Anelka accordé…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.