2009 EST MORT, VIVE 2010 !

20101er janvier, heure des bilans d’un côté et des souhaits de l’autre.

Bon, le bilan, désolé, mais n’ayant aucunement l’intention de raconter ma vie ici, je me contenterai de quelques mots, dans le désordre, qui auront marqué cette année : crise, Michael Jackson, panneaux photovoltaïques, 2,5 (il n’y a que Anne-Ca qui comprendra), mamans, nouvelle version de mon site, main, Scrabble, 30 ans, putain 30 ans… Et puis bon, j’aurais fini 2009 en sauvant une nouvelle fois la Princesse Peach des griffes de Bowser… Ca dure depuis le Noël 1989, mais bon, ça fait toujours plaisir et ça donne tout de suite à votre année un autre relief !

Allez, le passé étant révolu, inutile de passer la nuit dessus. 2010, année du vice ? du pénis ? de la saucisse ? du clitoris ? du pubis ? de la cuisse ?… ou bien du tennis ? des varices ? de la police ? de l’avarice ? de la jaunisse ? de l’écrevisse ? de Sarkozys ? du comice ?…Ok j’arrête là, je commence à être à court d’idées !

2010 a la bonne idée d’être une année paire ! Et ce qu’il y’a de bien dans les années paires, c’est qu’il y’a soit des Jeux Olympiques, soit une Coupe du Monde ! J’en entends déjà soupirer en trouvant ça lamentable que ça soit la première chose qui me vienne à l’esprit, mais c’est comme ça que voulez vous ! C’est surtout que ce sont de formidables repères temporels et que je situe la date des évènements généralement à partir de ça. Donc, tout ce qui sera associé à la prochaine Coupe du Monde en Afrique du Sud sera à jamais situé en 2010 dans ma mémoire.

2010 va être aussi une année riche en naissances, vu que beaucoup de mes amis ont décidé de se reproduire en même temps ! Bref, j’aurais pas mal de layettes à acheter lors des six premiers mois ! Et puis, à nos âges, il était temps qu’ils s’y mettent… Et moi ? Arrêtez, on dirait mon père !

2010 est aussi l’année où j’aurais 31 ans, ce qui, en y repensant, constitue une perspective beaucoup plus effrayante que celle d’avoir 30 ans. C’est nul, 31, c’est un chiffre sans intérêt… à part d’être un nombre premier, certes, mais là, je ne vois pas en quoi ça me console !

Evidemment, j’aurais pu aussi vous faire la liste de tout ce que je me souhaite pour 2010, mais bon, si c’est pour citer la joie, le bonheur, le sexe, l’argent, l’alcool, les amis, le sexe, le pognon, le sexe, le blé, le sexe, le flouze… vu que c’est ce que je m’étais souhaité pour 2009 et que je me souhaiterai pour 2011, je ne vais pas non plus vous emmerder avec ça !

Donc voilà, 2009 est mort, vive 2010 !

Bonne année à tous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.