I LOVE YOU PHILLIP MORRIS : Une comédie romantique pas comme les autres

iloveyouphillipmorrisafficheFaire un film racontant une histoire d’amour n’est pas vraiment ce qu’il y’a de plus original. Que cette histoire touche deux hommes est également du déjà-vu, mais généralement dans le cadre d’un cinéma militant. I Love You Phillip Morris est par contre une comédie romantique gay…gaie (désolé, il fallait que je la fasse), ce qui est déjà nettement moins fréquent. Il est surtout un excellent film.

Steven est pianiste à l’église, policier et marié. Mais suite à un accident de voiture, il se décide à enfin assumer le fait d’être gay. Il plaque tout et s’en va vivre la vie dont il a toujours rêvé. Mais cette vie à un coût… Il multiplie alors les arnaques aux assurances. Il finit en prison où il rencontrera l’amour de sa vie. Un jeune homme aux yeux bleus, nommés Philip Morris. Une fois sortis, Steven lui promettra de devenir honnête pour que jamais il ne soit séparé… Mais peut-il vraiment aller contre ce qui est devenu une seconde nature ?

Comme toute comédie romantique, I Love You Philip Morris repose sur un couple de personnages, mais aussi d’acteurs. Jim Carrey-Ewan McGregor, voilà qui pèse lourd au box-office. Mais il y’a tout de même une légère dissymétrie dans le talent. Jim Carrey confirme ici que, correctement dirigé, il est un immense acteur, qui vaut mille fois mieux que les rôles grimaçants dans lesquels il a longtemps été confiné. Depuis quelques temps, sa carrière semble avoir vraiment repris son envol et c’est tant mieux. Bien sûr, c’est lui qui apporte une grande part de la légèreté et de l’humour qui habitent ce film. Mais c’est aussi lui, qui éclabousse l’écran lorsque le ton se fait plus grave. A côté de lui, Ewan McGregor confirme qu’il aura bien du mal à jamais dépasser le stade de minet gentillet un rien plat sur les bords.

Mais I Love You Phillip Morris, c’est aussi, et même avant tout, une très belle histoire. Et une histoire vraie en plus… enfin autant que peut l’être ce genre d’histoire portée à l’écran. Une histoire riche en rebondissements et en surprise, où l’on verra le héros faire preuve d’une ingéniosité hors paire uniquement par amour. Prêt à prendre tous les risques pour celui qu’il aime, il est à la fois un personnage extrême et très humain. Il est vrai qu’il est assez dur de s’identifier à lui, mais il n’en reste pas moins terriblement attachant. On est ému par son amour, on lui en veut de le gâcher par ses erreurs et on est à fond derrière lui quand il essaye de les réparer.

iloveyouphillipmorrisI Love You Phillip Morris est une comédie romantique pour ceux qui n’aiment pas les comédies romantiques. Jamais mièvre, jamais larmoyant, jamais sirupeux, il ressemble plus aux histoires que l’on vit dans la vraie vie que n’importe quel film avec Hugh Grant. Après le sexe des protagonistes n’a que peu d’importance et n’enlève évidemment rien à la beauté de l’histoire, ni à sa légèreté et à son humour. Car il peut y pleurer un peu, on rit surtout devant ce film remarquable à bien des points de vues.

Le passage derrière la caméra des deux scénaristes Glenn Ficarra et John Requa (auteurs des scénarios de l’excellent Bad Santa et Les Looney Tunes passent à la l’action…comme quoi il faut être polyvalent à Hollywood) représentent donc une première réussie. I Love You Phillip Morris ne souffre d’aucune faiblesse particulière, le travail accompli par les deux réalisateurs est donc remarquable.

I Love You Phillip Morris n’est peut-être pas un de plus grands chefs d’œuvre du 7ème art. Mais un film doté d’assez de personnalité et de qualités pour valoir de débourser le prix d’une place de ciné.

Fiche technique :
Production : Europacorp, Mad Chance
Réalisation : John Requa, Glenn Ficarra
Scénario : John Requa, Glenn Ficarra, d’après le roman de Steve McVicker
Montage : Thomas J. Nordberg
Photo : Xavier Pérez Grobet
Décors : Hugo Luczyc-Wyhowsky
Distribution : EuropaCorp distribution
Musique : Nick Urata
Durée : 96 mn

Casting :
Jim Carrey : Steven Russell
Ewan McGregor : Phillip Morris
Rodrigo Santoro : Jimmy Kemple
Leslie Mann : Debbie Russell 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.