LE LIEVRE ET LES TORTUES

christophelemaitre7 tortues surgissent des starting-blocks. Pendant ce temps le lièvre prend son café. Les tortues accélèrent. Le lièvre appelle sa mère au téléphone. Les tortues sont en pleine vitesse. Le lièvre se dit qu’il ferait bien une petite sieste. Puis, il décide enfin de se mettre à courir, remonte toutes les tortues et remportent la course haut la main.

Evidemment, Jean de la Fontaine n’a pas vraiment imaginé cette fin pour sa fable du Lièvre et de la Tortue. Par contre, Christophe Lemaître s’est permis de la réécrire magistralement ce soir en finale des Championnats d’Europe d’athlétisme. Gagner avec une telle marge après un départ aussi poussif a prouvé de manière incontestable qu’il était bien au-dessus de la concurrence et qu’il mérite amplement son titre.

Les mauvais langues rappelleront bien sûr que le temps de 10’11 est loin du top-niveau mondial. Mais le réaliser lors d’un course aussi techniquement médiocre, et qui plus est avec du vent défavorable, prouve que le potentiel est immense. Il ne faut pas non plus oublier que Christophe Lemaître n’a que 20 ans et que sa courbe de progression est en pleine ascension et qu’il n’y a aucune raison pour qu’elle s’arrête là.

Au-delà de l’anecdote d’être le premier blanc sous les 10 secondes, le parcours de Christophe Lemaître porte bien des espoirs. Tout semble indiquer qu’il deviendra un sprinter régulier sous les 10 secondes et qu’il sera largement au niveau d’une finale mondiale. Plus ? C’est moins évident car l’écart avec un Tyson Gay ou un Astafa Powell reste immense. Et ne parlons même pas d’Usain Bolt. Mais le Français est bien trop jeune pour qu’on lui fixe déjà des limites.

Quand j’était plus jeune j’avais formulé un vœu : celui de voir, avant de mourir, la France, championne du monde de football, un Français remporter le Tour de France, un Français remporter Roland-Garros et un Français champion olympique du 100m. Un seul de ces quatre évènements s’est réalisé et franchement, ce n’était pas celui que je pensais le plus probable. Le deuxième sera-t-il encore plus inattendu ? Rien n’est moins sûr, mais avec Christophe Lemaître, il est désormais permis de rêver.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.