JUDY SUCKS A LEMON FOR BREAKFAST (Cornershop) : Le bon coin

judysucksalemonforbreakfastcornershopCornershop est un groupe à la fois un peu spécial pour moi et que je connais en fait très mal. Spécial puisqu’ils sont l’auteur de Brimful of Asha, qui occupe une place particulière dans mes souvenirs. Bon, plus précisément le remix de cette chanson par Fatboy Slim. Pour le reste, c’est vrai que j’ignorais à peu près tout. C’est déjà moins le cas après l’écoute de ce Judy Sucks a Lemon for Breakfast.

Cornershop est en fait un groupe de rock britannique (un de plus diront certains), dont les leaders sont les frères Tjinder et Avtar Singh, qui comme leur nom l’indique, sont d’origine indiennes, ce qui se ressent beaucoup dans leur musique. D’ailleurs, le nom du groupe est une référence au fait qu’en Angleterre, l’Arabe du coin est en fait un Indien du coin. Les deux autres membres sont David Chambers à la batterie et Ben Ayres à la guitare ou au clavier. Ils ont commencé leur carrière au début des années 90. Ils restent assez peu productifs puisqu’ils ne comptent que sept albums en vingt ans de carrière. Judy Sucks a Lemon for Breakfast est sorti en 2009.

Comme je l’ai évoqué plus haut, la musique de Cornershop est empreinte d’influences orientales, indiennes pour être plus exact. Judy Sucks a Lemon for Breakfast n’échappe pas à la règle et on y sent vraiment un mélange culturel. C’est sans doute là le plus grand intérêt de ce groupe à la musique fort sympathique et parfois assez originale. On est dans un son pop-rock plutôt calme, zen j’ai envie de dire. La variétés des instruments, avec beaucoup de cordes orientales ne se prêtent de toute façon pas vraiment à un son hyper énervé.

Judy Sucks a Lemon for Breakfast se laisse écouter avec beaucoup de plaisir. Il coule aux oreilles dégageant une certaine sérénité. La diversité des influences, des sonorités piquent notre curiosité. Même quand un titre est plus moyen, on attend la suite avec impatience. Après aucun titre n’est vraiment révolutionnaire, mais globalement l’album est d’une variété rare. On voyage constamment entre l’Inde et l’Angleterre, même si c’est quand même cette dernière qui domine.

Il manque sûrement à Judy Sucks a Lemon quelques titres sortent du lot. Il est vrai qu’il ne propose aucun moment qui nous fait sortir de cet intérêt intellectuel pour aller vers un enthousiasme plus spontané. Je citerai tout de même l’enchaînement The Roll of Characteristics (of History in the Making, Operation Push puis The Mighty Quinn. Peut-être les trois meilleurs titres et le fait qu’ils se succèdent nous offre un vrai bon moment de bonheur musical. Ca peut paraître peu, mais comme l’album est quand même pas si mal par ailleurs, ça peut largement justifier une écoute. Un achat, ça peut déjà plus se discuter.

Pour ceux qui ne connaissent que le remix de Brimful of Asha découvriront donc le vrai son de Cornershop avec ce Judy Sucks a Lemon. Un son nettement moins dansant, mais loin d’être désagréable.

Pour finir, faisons le tour des titres que l’on trouve sur Judy Sucks a Lemon.

1-Who Fingered Rock’n’roll
Un rock aux sonorités orientales.

2-Soul School
Un son plus pop et plein d’entrain.

3-Half Brick
Un court intermède.

4-Judy Sucks a Lemon For Breakfast
Un rock tout en maîtrise avec des sonorités très variées.

5-Shut Southall Down
Nouvel intermède.

6-Free Love
Les voix y sont distordues et l’effet ne donne pas un résultat terrible.

7-The Roll of Characteristics (of History In the Making)
Un titre plus énergique, accompagné de cuivre, pour un très bon résultat.

8-Operation Push
Un titre à la fois énergique et serein.

9-The Mighty Quinn
Un rythme chaloupé pour un très bon titre.

10-The Constant Springs
Un son plus intimiste.

11-Chamchu
Un titre un peu brouillon, pas très intéressant.

12-The Turned On Truth
Un très long titre jazzy et chaloupé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.