THEM CROOKED VULTURES (Them crooked vultures) : Beau casting un peu brouillon

themcrookedvulturesLes groupes de rock, c’est bien connu, ne prêchent que rarement l’amour éternel et la fidélité tout au long de la vie. C’est plutôt sexe, drogue et sexe… Du coup, on ne s’étonnera pas que la carrière de certaines rock-stars ressemblent plus à de l’échangisme à outrance, plutôt qu’un long et tranquille mariage. Et que je forme un groupe avec machin un jour, puis je joue avec trucmuche le lendemain… Bref, on s’y perd, c’est encore plus dur à suivre que les Feux de l’Amour. Pour preuve, Them Crooked Vulture, un groupe au casting plutôt prestigieux, venu de divers horizons.

The Crooked Vulture est donc formé de Davd Grohl, ancien membre de Nirvana et batteur de son état, Josh Homme, le chanteur des Queens of the Stone Age, et John Paul Jones, bassiste de Led Zeppelin. Il y a donc du lourd dans ce groupe américano-britannique qui n’a pour l’instant produit qu’un seul album, sobrement intitulé Them Crooked Vulture, en 2009. Mais le trio aurait un nouvel album en projet.

Pour être tout à fait honnête, Them Crooked Vulture n’est pas tout à fait à la hauteur de son casting. On est très loin de la qualité de The Queens of the Stone Age, sans même parler des légendaires Led Zeppelin. Bon, pour The Foo Fighters, le groupe actuel de Dave Grohl, ça se discute, vu qu’il propose du bon et du moins bon. Bref, si j’ai bien aimé cet album, je reste persuadé que ce trio pouvait faire nettement mieux. Mais au moins, ils donnent l’impression de vraiment prendre du plaisir.

En effet, Them Crooked Vulture reste quand même relativement basique. Il s’agit de bon gros rock, plein d’énergie et de fougue, mais qui manque parfois sérieusement de maîtrise. C’est même parfois franchement brouillon. D’ailleurs, les meilleurs morceaux sont certainement ceux où le groupe joue plus posément et font preuve d’une plus grande maîtrise. Après, la musique est assez dynamique pour se laisser écouter et donner parfois même envie de pogoter. C’est simple, direct et atteint le plus souvent son but.

Them Crooked Vulture manque quand même d’un très grand tube pour vraiment marquer les esprits. Personnellement, mes deux titres préférés sont Dead End Friends et Bandoliers. Un titre plus rock, un plus calme, mais sûrement les deux où le groupe fait preuve d’un peu plus de maîtrise. Et je trouve que ça leur va plutôt bien. Et pour ce qui est des titres plus énergiques et un peu plus brouillons, j’aime aussi assez Mind Eraser No Chaser. En dehors de ça, il n’y a rien vraiment à jeter, à part éventuellement Warsaw or the First Breath You Take After You Give Up et Spinning in Daffodils. Globalement, l’album est d’une très bonne densité.

Au final, Them Crooked Vulture reste un bon moment de rock’n’roll. Mais trop basique par moment, il n’exploite clairement la totalité du potentiel offert par le prestige des membres qui le compose.

Pour finir, faisons le tour des titres que l’on trouve sur Them Crooked Vulture.

1.: No One Loves Me and Neither Do I
Un rock classieux et efficace.

2.: Mind Eraser No Chaser
Un rock énergique et dynamique, un peu brouillon.

3.: New Fang
Toujours brouillon mais moins enthousiasmant.

4.: Dead End Friends
Pluus maîtrisé et pas mal du tout.

5.: Elephants
Rock très US eténergique. C’est basique et bon.

6.: Scumbag Blues
Voix poussée dans les aigues pour un titre quasi-parodique.

7.: Bandoliers
Presque une ballade au style très maîtrisé. Cela leur va bien aussi.

8.: Reptiles
Style original avec la voix un peu dissonante par rapport à la musique.

9.: Interlude with Ludes
Un titre psyché et évaporé.

10.: Warsaw or the First Breath You Take After You Give Up
Un titre sombre et un peu chiant, malgré un joli solo. Un morceau de 7 minutes quand même.

11.: Caligulove
Un titre très rock. L’énergie compense encore.

12.: Gunman
Un titre plus orchestral et surtout pas mal du tout.

13.: Spinning in Daffodils
Un titre plus transparent pour finir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.