KICK-ASS 2 : Consternant

kickass2afficheDans la série des suites qu’ils auraient mieux fait de ne pas faire, voici Kick-Ass 2 qui est aussi consternant que le premier était génial, drôle et surprenant. Pourtant, cela démarre plutôt bien. La première demi-heure nous replonge avec plaisir dans l’ambiance et on retrouve avec un réel bonheur les différents personnages. Certaines idées semblent prometteuses et on espère vraiment renouer avec l’enthousiasme dans lequel nous avait plongé le premier volet. Jim Carrey signe notamment une apparition plutôt réussie, même manquant un peu de subtilité. On se dit alors que s’il n’y que ça comme lourdeur, le film devrait passer tout seul.

Mais on n’avait en fait rien vu car peu à peu, Kick-Ass 2 sombre dans une vulgarité sans nom. Je sais que je n’ai aucune tolérance pour ce genre d’humour, mais ce film nous livre une scène d’humour scatologique absolument consternante. Je ne sais pas qui ça peut bien faire rire, mais certainement pas moi. Cependant, c’est encore plus l’évolution du personnage principal qui pose problème. En voulant le faire devenir un véritable héros, les scénaristes ont tout simplement tourné le dos à ce qui faisait le cœur même du premier volet : la parodie et le second degré.

kickass2Evidemment, Kick-Ass 2 se conclut dans le générique par une grosse ouverture vers un troisième épisode. Mais on ne voit pas comment la franchise pourrait remonter la pente, tant la chute fut brutale et très certainement irréversible.

LA NOTE : 03/20

Fiche technique :
Réalisation : Jeff Wadlow
Scénario : Jeff Wadlow, d’après les personnages créés par Mark Millar et John Romita Jr
Direction artistique : Russell De Rozario
Décors : Russell De Rozario
Costumes : Sammy Sheldon
Photographie : Tim Maurice-Jones
Son :Montage : Eddie Hamilton
Musique : Matthew Margeson

Casting :
Aaron Taylor-Johnson : Dave Lizewski / Kick-Ass
Christopher Mintz-Plasse : Chris d’Amico / The Mother Fucker
Chloë Moretz : Mindy Macready / Hit-Girl
Jim Carrey : Sal Bertolinni / le colonel Stars and Stripes
Clark Duke : Marty Eisenberg / Battle Guy
Augustus Prew : Todd Haynes / Ass-Kicker
Morris Chestnut : le sergent Marcus Williams
John Leguizamo : Javier
Donald Faison : le Dr Gravity
Yancy Butler : Angie D’Amico
Lindy Booth : Miranda Swedlow / Night Bitch
Andy Nyman : La Tumeur
Olga Kurkulina : Katarina Dombrovski / Mother Russia
Robert Emms : Insect Man
Daniel Kaluuya : Black Death
Tom Wu : Gonghis Carnage
Sophie Wu : Erika Cho
Lyndsy Fonseca : Katie Deauxma
Claudia Lee : Brooke
Steven Mackintosh : Papa Tommy
Monica Dolan : Maman Tommy
Iain Glen : Oncle Ralph
Garret M. Brown : M. Lizewski

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.