HER : Dans la peau de Windows Johansson

herafficheLa confusion entre le virtuel est le réel est un sujet qui hante le cinéma depuis une vingtaine d’années. Le sujet se prête aux clichés et on peut parfois avoir l’impression que tout a déjà été dit. Pourtant, il nous réserve encore de belles surprises comme Her, le dernier film de Spike Jonze, qui n’avait jamais vraiment confirmé les espoirs qu’avaient fait naître Dans la Peau de John Malkowitch. 15 plus tard, il nous offre un nouvelle preuve de son réel talent de réalisateur.

Tomber amoureux de son système d’exploitation constitue évidemment une idée assez saugrenue, surtout pour tous les utilisateurs de Windows Vista. Il est vrai que l’on reste un peu circonspect au début du film. Certes, un ordinateur qui a la voix de Scarlett Johansson est tout de suite plus sexy, mais ça ne peut pas tout expliquer non plus. Mais la plus grande force de Her est d’arriver à nous faire entrer et croire en cette histoire, qui devient au final d’une grande logique. Le film nous livre au final une belle réflexion sur les raisons pour lesquelles nous tombons amoureux.

herD’un point de vue plus formel, Her souffre peut-être d’une légère longueur excessive. Un peu plus de deux heures, alors que le film se répète parfois un peu. L’intrigue avance toujours, mais souvent en faisant des cercles plutôt qu’en ligne droite. Cependant, jamais l’ennui ne gagne le spectateur du fait de la qualité de la mise en scène de Spike Jonze, mais aussi évidemment du charisme toujours aussi ravageur de Joaquin Phoenix.

LA NOTE : 14/20

Fiche technique :
Production : Annapurna Pictures
Distribution : Wild Bunch Distribution
Réalisation : Spike Jonze
Scénario : Spike Jonze
Montage : Jeff Buchanan, Eric Zumbrunnen
Photo : Hoyte Van Hoytema
Décors : Gene Serdena
Musique : Arcade Fire
Costumes : Casey Storm
Durée : 126 mn

Casting :
Joaquin Phoenix : Theodore
Scarlett Johansson : la voix de Samantha
Chris Pratt : Paul
Amy Adams : Amy
Rooney Mara : Catherine
Kristen Wiig : la voix de Sexy Kitten
Matt Letscher : Charles
Olivia Wilda : le blind date
Brian Cox : la voix d’Alan Watts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.