BIRDMAN : Un Oscar mérité

birdmanafficheEnfin un film de super-héros récompensé aux Oscars… Bon ok, Birdman n’est pas vraiment un film de super-héros. On y parle bien d’un héros costumé, mais il est loin d’être un film nous proposant un enchaînement de scènes d’action. On est tout simplement devant un grand film qui mérite mille fois son couronnement. Il s’agit surtout d’une reconnaissance méritée pour cet extraordinaire cinéaste qu’est Alejandro Gonzales Inarritu.

Le réalisateur mexicain a toujours livré des films esthétiquement sublimes. Mais au-delà de ça, il imprégnait parfois un rythme assez lent et une ambiance un peu ésotérique à ses récits qui pouvaient rebuter. J’avoue ne pas avoir été totalement enthousiasmé par Babel ou 21 Grammes. Avec Birdman, il retrouve les qualités de son premier film, Amours Chiennes. Une histoire forte, dont la tension provient de personnages flirtant avec une certaine forme de folie et d’autodestruction. Pourtant, jamais le film ne sombre dans le contemplatif, même quand les protagonistes sont dans un moment d’introspection.

birdmanOn a beaucoup parlé du fait que Birdman soit tourné comme un long plan séquence. De mon point de vue, l’incroyable qualité de cinéaste d’Alejandro Gonzales Inarritu se concrétise avant par sa formidable direction d’acteurs. Là encore, les commentaires se sont surtout focalisés sur la performance de Michael Keaton, qui trouve ici un rôle quasi autobiographique. Mais c’est à mon sens dans le jeu d’Edward Norton qu’on mesure tout le talent du metteur en scène. Jamais on a vu cet acteur qui n’a pas toujours bien su choisir ses rôles à ce niveau de maîtrise et d’intensité dans l’interprétation. Il est tout simplement magistral et tire le formidable casting vers le haut.

Il est heureux de voir ce film primé aux Oscars un an après le très hollywoodien 12 Years a Slave. Deux films très différents, démontrant la richesse du 7ème art. L’audace esthétique et narrative de Birdman n’ont pas condamné ce film à un anonymat qui aurait fait injure à ses immenses qualités.

LA NOTE : 16/20

Fiche technique :
Production : New Regency, M Prods, Grisbi productions, TSG Entertainment, Worldview Entertainment
Distribution : 20th Century Fox France
Réalisation : Alejandro G. Iñárritu
Scénario : Alejandro G. Iñárritu, Nicolas Giacobone, Alexander Dinelaris, Armando Bo
Montage : Douglas Crise, Stephen Mirrione
Photo : Emmanuel Lubezki
Décors : Kevin Thompson
Musique : Antonio Sanchez
Durée : 119 mn

Casting :
Michael Keaton : Riggan
Emma Stone : Sam
Edward Norton : Mike
Naomi Watts : Lesley
Zach Galifianakis : Jake
Andrea Riseborough : Laura
Amy Ryan : Sylvia
Lindsay Duncan : Tabitha

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.