BORN TO BE BLUE : Le jazz qui ne donne pas le blues

borntobeblueafficheBiopic de musicien, deuxième ! Et évidemment, encore une fois, un artiste n’étant pas tout à fait solide et équilibré dans sa vie, sinon ce n’est pas drôle. Born to Be Blue nous raconte la vie du jazzman Chet Baker, qui est connu pour deux caractéristiques principales : il était blanc, ce qui est assez rare dans le métier, et il était héroïnomane, ce qui est déjà nettement plus fréquent (oui, je sais, c’est la journée des clichés gratuits). Un destin qui n’a donc rien d’inattendu… mais qui n’a rien de banal non plus.

Born to Be Blue nous parle certes d’un homme. De sa vie, mais en fait simplement de quelques mois. Mais à travers cette tranche de vie, le film aborde plusieurs sujets. Le premier d’entre eux est la drogue, la dépendance, la lutte pour ne pas replonger quand on s’en sort. Il s’agit vraiment du thème principal de ce film. Il est traité de manière très vivante, sans morale, sans jugement. Nous sommes dans le témoignage, l’histoire racontée parce qu’elle mérite d’être racontée. Chaque spectateur en tire les conclusions qu’il souhaite mais appréciera une écrite d’une grande intelligence.

borntobeblueBorn to Be Blue nous parle aussi naturellement de musique. Les vrais mélomanes regretteront peut-être qu’elle ne soit pas plus présente. Ceux qui, comme moi, ont une culture jazz limitée, découvriront cet artiste avec joie. Un de mes voisins au cinéma a fait part de sa volonté d’écouter sa musique une fois de retour chez lui. Voici une belle preuve que le film atteint son but et repose sur un deuxième pilier solide. Si on ajoute ça d’autres thématiques, comme le désir de reconnaissance, et une interprétation inspirée d’Ethan Hawke, cela donne un film réussi et convaincant.

LA NOTE : 13/20

Fiche technique :
Réalisation : Robert Budreau
Scénario : Robert Budreau
Musique : David Braid, Todor Kobakov et Steve London
Montage : David Freeman
Photographie : Steve Cosens
Décors : Aidan Leroux
Costumes : Anne Dixon
Producteur : Robert Budreau, Leonard Farlinger, Jennifer Jonas et Jake Seal
Production : New Real Films
Distribution : Kinovista et Entertainment One
Durée : 97 minutes

Casting :
Ethan Hawke : Chet Baker
Carmen Ejogo : Jane
Callum Keith Rennie : Dick Bock
Kedar Brown : Miles Davis
Janet-Laine Green : la mère de Chet
Kevin Hanchard : Dizzy Gillespie
Stephen McHattie : le père de Chet
Tony Nardi : Nicholas
Katie Boland : Sarah
Tony Nappo : Officier Reid
Dan Lett : Danny Friedman
Barbara Eve Harris : Elise Azuka
Eugene Clark : Harry Azuka
Nat Leone : Jenny

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.