LA MECANIQUE DE L’OMBRE : La mécanique du talent

lamecaniquedelombreafficheDans la famille film d’espionnage, il y a d’un côté la branche anglo-saxonne, où les agents portent des smokings, sautent dans des avions en marche et sauvent le monde. Et puis de l’autre, il y a la branche française qui peut se contenter parfois comme arme fatale d’une simple machine à écrire. Ca paraît peu, mais ça suffit parfois, comme le prouve La Mécanique de l’Ombre. Il prouve surtout qu’il est inutile d’opposer les deux car ils procurent chacun leur plaisir.

Il est vrai que la Mécanique de l’Ombre peut être rangé aussi dans la case « polar psychologique ». Le monde du renseignement n’es qu’un décor servant à illustrer la thématique de quidam emporté dans une logique qui le dépasse et dont il ne peut sortir. Il s’agit d’un vrai film de personnage, centré sur les réactions et l’évolution de la personnalité de son protagoniste principal. Mais le tout est filmé avec assez de talent pour créer une vraie tension narrative faisant naître un vrai suspense jusqu’à la dernière minute. Rien de révolutionnaire, ni de fondamentalement original, mais c’est parfaitement construit.

lamecaniquedelombreLa Mécanique de l’Ombre nous offre aussi une belle confrontation d’acteurs. D’un côté, la figure aussi sympathique qu’inquiétante interprétée par Denis Podalydès. Un acteur qui ne sait pas faire autre chose qu’être génial, quel que soit la rôle. Soit la définition d’un grand acteur. En face de lui, François Cluzet est dans un registre très classique pour lui. Mais quand un tel comédien est à l’aise, il ne peut qu’être formidable. Le film repose beaucoup sur leur talent. Et vous aurez compris qu’ils n’en manquent pas et font de ce film une vraie réussite.

LA NOTE : 13/20

Fiche technique :
Production : 24 25 Films, Scope Pictures
Distribution : Océan films
Réalisation : Thomas Kruithof
Scénario : Thomas Kruithof, Yann Gozlan
Montage : Jean-Baptiste Beaudoin
Photo : Alexandre Lamarque
Décors : Thierry François
Musique : Grégoire Auger
Durée : 93 min

Casting :
François Cluzet : Duval
Denis Podalydès : Clément
Sami Bouajila : Labarthe
Simon Abkarian : Gerfaut
Alba Rohrwacher : Sara
Philippe Resimont : De Grugy

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.