COMME DES ROIS : Robin et fils

commedesroisafficheDepuis la naissance du mythe de Robin des Bois, les fictions mettent souvent en scène des « héros » aux revenus particulièrement modestes dont le vol est devenu le principal moyen de subsistance, sans que cela ne choque la morale outre mesure. Dans une histoire manichéenne, voler un méchant lui même voleur ne fait pas de vous son égal, mais au contraire un gentil. Heureusement, certaine histoire nous offre un propos plus nuancé. Par exemple, celle qui a servi de base au scénario de Comme des Rois.

Face à ce film, difficile de ne pas trouver sympathique ce duo père-fils qui se retrouve à arnaquer des personnes âgées trop crédules. Pourtant le charme opère. Mais ce qui rend Comme des Rois vraiment intéressant, c’est qu’il ne fait pas l’impasse sur le revers de la médaille. Ce dernier constitue même le cœur du film. On ressent de l’attachement, pour ne pas dire de l’affectation, pour les personnages, mais en mesurant toutes les imperfections qui les caractérisent et tous les dilemmes auxquels ils font face. C’est bien la combinaison de ces deux aspect qui fait que ce film mérite d’être vu.

commedesroisComme des Rois ne révolutionne certainement pas le genre. Un film social reposant sur le portrait de personnages, voilà quelque chose auquel le cinéma français nous a souvent habitué. Le film fonctionne ici particulièrement bien grâce aux talents conjugués de Kad Merad et Kacey Mottet Klein. Ils offrent à ce film un réel supplément d’âme à un propos qui n’est pas non plus d’une profondeur abyssale. On se réjouit également de voir Sylvie Testud, alors qu’elle se fait plutôt rare à l’écran ces derniers temps. Le tout aboutit à un film tendre et plus léger que grave. Un film qui divertit intelligemment.

LA NOTE : 12,5/20

Fiche technique :
Réalisation : Xabi Molia
Assistants-réalisateurs : 1) Pierrick Vautier / 2) Clémentine Castel
Scénario : Xabi Molia et Frédéric Chansel
Productrices : Christie Molia, Marielle Duigou
Directeur de la photographie : Martin de Chabaneix
Directeur de production : Patrick Armisen
Musique : Lullatone
Décors : Pascale Consigny
Montage : Thomas Marchand
Son : Arnaud Trochu
Directeur du casting : Nathalie Cheron
Durée : 84 min

Casting :
Kad Merad : Joseph Peretti
Kacey Mottet Klein : Micka Peretti
Sylvie Testud : Val Peretti,
Lucie Bourdeu : Léa,
Tiphaine Daviot : Stella Peretti
Jenny Bellay : Giulia
Marc Bodnar : Marek
Amir El Kacem : Medhi
Paulette Frantz : Mme Mannarino
Nicky Marbot : Michel Le Tallec
Saïd Benchnafa : Karim
Clément Clavel : Stéphane

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.