LES VEUVES : Les femmes cassent la baraque

lesveuvesafficheUn film de casse, c’est un peu comme un western. On se dit que c’est un genre un peu daté, mais on est toujours ravi d’en voir un revenir sur grand écran. Surtout évidemment quand il est plutôt bon. On y va un peu nostalgique de tous ces grands classiques que l’on a découvert plus jeunes, dont certains nous ont fait aimer le cinéma. Mais on a aussi forcément envie de voir quelque chose de nouveau. Avec les Veuves, on est comblé. On retrouve la plupart des éléments qui ont fait le succès du genre, mais agrémentés de touches beaucoup plus originales.

Introduire des personnages féminins là où précédemment les mâles dominaient outrageusement se situe bien dans l’air du temps. Mais au-delà de surfer sur une vague, ce choix place les Veuves dans une perspectives relativement inédites. Cela ressemble quelque peu à un cliché, mais l’absence de testostérone en fait un film plus cérébral, plus centré sur les personnages et moins sur la simple mécanique de comment vont réussir leur coup. Cela joue même au final un rôle relativement mineur dans l’histoire, même si cela ajoute tout de même une dose de suspense qui donne du corps à cette histoire. On ne s’ennuie pas une seconde du coup, malgré quelques faiblesses.

lesveuvesLa première d’entre elle est un casting un peu faiblard. Personne n’est mauvais, mais personne ne ressort vraiment du lot. Viola Davis tient le film largement sur ses épaules, mais sans flamboyance. Tout ceci est cependant largement compensé par la réalisation brillante de Steve McQueen. La photographie est magnifiquement ciselée et constitue un régal pour les yeux. Comme souvent, le film manque un tout petit peu de rythme, mais cette légère lenteur est aussi caractéristique de son style. Les Veuves ne restera peut-être pas comme le film de l’année, mais il n’en reste pas moins un vrai film de cinéaste. De ceux qui écrivent l’histoire du 7ème art.

LA NOTE : 13/20

Fiche technique :
Production : Regency Enterprises, Film4 Productions, See-Saw Films
Distribution : 20th Century Fox France
Réalisation : Steve McQueen
Scénario : Steve McQueen, Gillian Flynn, Lynda La Plante (livre)
Montage : Joe Walker
Photo : Sean Bobbitt
Décors : Adam Stockhausen
Musique : Hans Zimmer
Durée : 129 min

Casting :
Viola Davis : Veronica Rawlings
Liam Neeson : Harry Rawlings
Michelle Rodriguez : Linda
Elizabeth Debicki : Alice
Cynthia Erivo : Belle
Colin Farrell : Jack Mulligan
Daniel Kaluuya : Jatemme
Brian Tyree Henry : Jamal
Robert Duvall : Tom Mulligan
Jacki Weaver : la mère d’Alice

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.