ASTERIX – LE SECRET DE LA POTION MAGIQUE : Par Toutatis, Monsieur Astier

asterixlesecretdelapotionmagiqueafficheEtre l’homme (ou la femme bien sûr) de la situation, voilà un titre flatteur. En effet, cela implique qu’un autre que lui aurait fait moins bien, ce qui témoigne d’un talent rare et unique. Alexandre Astier en possède un. Et un grand. Mais cela implique aussi une synergie entre la tâche à accomplir et la personne en question, qui tient à un je-ne-sais-quoi inexplicable qui fait que tout s’emboîte parfaitement. Sans doute, le créateur de Kaamelot était celui, à défaut d’être le seul, capable de reprendre à son compte l’héritage de Goscinny. Après avoir adapté (et enrichi) à merveille le Domaine des Dieux, il nous offre une histoire totalement originale avec Asterix – Le Secret de la Potion Magique. Une œuvre que ne renierait pas le grand René.

Le succès d’Asterix et Obelix, et en fait de toute l’œuvre de René Goscinny, tient à la capacité de créer un humour qui soit de tous les degrés à la fois. Quelque soit celui que l’on apprécie le plus, on y trouve son compte. Petits et grands sont séduits, pour des raisons différentes, mais avec la même force. Asterix – Le Secret de la Potion Magique se situe dans cette pure tradition et c’est sans doute son plus grand mérite. On ne peut s’attaquer à un tel mythe, à une œuvre aussi profondément ancrée dans l’imaginaire national, sans se devoir de respecter l’original. Il est ici total.

asterixlesecretdelapotionmagiqueMais Alexandre Astier va plus loin. En effet, il ajoute une petite touche à lui, discrète mais bien réelle. Il donne à Asterix – Le Secret de la Potion Magique une dimension épique comme on l’a rarement vu dans les aventures d’Asterix et Obelix. Ceci tient au personnage du méchant qui est largement plus inquiétant qu’il est ridicule parfois. On suit donc cette histoire avec le plus grand des plaisirs et un plaisir qui dépasse de loin la simple nostalgie. Il s’agit là d’une véritable œuvre originale d’une très grande qualité qui démontre encore une fois à quel point Alexandre Astier était l’homme de la situation.

LA NOTE : 13,5/20

Fiche technique :
Production : Valus, Mikros animation, M6
Distribution : SND
Réalisation : Louis Clichy, Alexandre Astier
Scénario : Alexandre Astier, inspiré des BD de René Goscinny et Albert Uderzo
Montage : Bertrand Maillard
Musique : Philippe Rombi
Directeur artistique : Alexandre de Broca
Durée : 85 min

Casting :
Christian Clavier : Astérix
Guillaume Briat : Obélix
Bernard Alane : Panoramix
Daniel Mesguich : Sulfurix
Alex Lutz : Teleferix
Lévanah Solomon : Pectine
Elie Seimoun : Cubitus
François Morel : Ordralfabétix
Florence Foresti : Bonemine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.