CAMILLE : Si loin, si proche

camilleaffichePrendre de la distance avec un sujet s’avère souvent nécessaire. C’est vrai dans beaucoup de contextes, y compris lorsqu’on veut faire un film avec un minimum de réalisme et d’objectivité. Boris Lojkine y parvient parfaitement à travers son film Camille. Cela n’avait rien d’évident car il nous raconte l’histoire tragique d’une jeune photographe, morte en Centrafrique, notamment parce qu’elle s’est trouvée trop personnellement impliquée dans ce conflit sanglant. Le film nous livre une réflexion pertinente sur ce sujet, en même temps qu’un portrait profondément touchant.

Un spectateur de Camille vit en fait un peu la même situation que la jeune femme. On est forcément émue par son enthousiasme et son humanité. Mais dans notre situation, ça n’a évidemment aucune conséquence fâcheuse bien au contraire. On rentre profondément dans cette histoire et on la vit intensément. Cela ne nous empêche pas d’être amené à se poser de vraies questions. Le film n’apporte pas vraiment de réponse, c’est au spectateur de se forger sa propre opinion et c’est très bien comme ça car il a vraiment tous les éléments pour le faire.

camilleCamille offre un premier grand rôle à Nina Meurisse. Elle rentre dans la peau de son personnage avec beaucoup de sincérité. Elle le vit plus qu’elle ne le joue, ce qui n’est jamais évident pour une personne ayant vraiment existé. Boris Lojkine maîtrise autant la forme que le fond. La réalisation, la narration, tout cela est parfaitement maîtrisé et contribue à nous faire vivre l’histoire avec beaucoup d’intensité et d’émotion. Le film est excellent pour bien des raisons. Autant de raisons pour ne pas passer à côté de ce film qui a déjà quasiment disparu ds l’affiche.

LA NOTE : 13,5/20

Fiche technique :
Réalisation : Boris Lojkine
Scénario : Boris Lojkine et Bojina Panayotova
Décors : Jan Andersen
Photographie : Elin Kirschfink
Son : Marc-Olivier Brullé
Montage : Xavier Sirven
Musique : Éric Bentz
Production : Bruno Nahon ; Caroline Nataf
Durée : 90 minutes

Casting :
Nina Meurisse : Camille Lepage
Fiacre Bindala : Cyril
Bruno Todeschini : Mathias
Grégoire Colin : François
Augustin Legrand : Stol
Michael Zumstein : Michael
Ousnabee Zounoua : Leila
Abdouraouf Diallo : Abdou
Rafiki Fariala : l’étudiant
Mireille Perrier : la mère de Camille
Antoine Gouy : le frère de Camille
Aurélie Mazzeo : la copine de Camille

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.