FREDA : La fureur de vivre

Certaines parties du monde cumulent un nombre assez conséquent de raisons de ne pas vouloir y habiter. Pauvreté, catastrophes naturelles en tout genre, dictatures régulières, institutions défaillantes et tout ça dans une grande indifférence, voire même l’ignorance totale du reste de la planète. Haïti fait partie de ces lieux à qui rien ne sourit, sans que cela empêche grand monde en dehors de dormir. Ce sera peut-être un peu moins le cas grâce à Freda, un film qui nous emmène dans les faubourgs de Port-au-Prince à la rencontre d’une jeune fille peu ordinaire.

Freda dresse un double portrait. Celui de celle qui donne son nom au film évidemment. Et à travers elle, celle de toute une société, cruelle et parfois violente. S’il nous plonge sans détours dans les pires vicissitudes de cette société terriblement inégalitaire, ce long métrage essaie aussi de partager avec le spectateur les aspirations de ceux qui ne se résignent pas face à l’injustice. La fragilité que l’on pense entr’apercevoir dans les premiers instants laissent vite place à une impression de force qui conquière l’admiration. N’imaginez pas que tout cela finira sur un happy-end hollywoodien, mais jamais le propos ne se complet dans un misérabilisme absolu.

Copyright Nour Films

Gessica Geneus compense son manque évident de moyens avec une réalisation qui nous plonge au plus près des personnages et de leurs émotions. Un style « reportage » utilisé ici à bon escient, conférant à ce témoignage une réelle impression de sincérité. Cela fonctionne d’autant mieux que l’interprétation de Néhémie Bastien se montre particulièrement convaincante. Avec une bonne dose de charme aussi, qui emporte immédiatement la sympathique du spectateur. On ressort de Freda plus riche des rencontres qu’il nous offre. Rencontres avec des personnages, mais tout un pays, dont l’histoire est pourtant intimement liée à la nôtre, mais que nous avons largement oublié. Un oubli à réparer au plus vite à travers ce film.

LA NOTE : 12,5/20

Fiche technique :
Réalisation :Gessica Geneus
Scénario : Gessica Geneus
Production : Gessica Geneus, Jean-Marie Gigon, Faissol Gnonlonfin
Etalonnage : Amine Berrada, Laurent Navarri
Photographie : Karine Aulnette
Montage : Rodolphe Molla
Son : Thomas Van Pottelberge
Mixage : Joel Rangon
Durée : 93 min

Casting :
Néhémie Bastien : Freda
Fabiola Remy : Janette
Djanaïna François : Esther
Jean Jean : Yeshua
Gaëlle Bien-Aimé : Géraldine
Rolaphton Mercure : D-Fi
Cantave Kervern : Moïse
Paula Clermont Péan : Marlène

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.