ECRIRE…OU PAS

livreCes derniers jours ont été le témoin d’un événement rare… J’ai écrit ! Deux pages ! Youhou ! Vu que le texte en question faisait déjà un page, il en fait désormais trois, soit un progrès de 200% ! Impressionnant non ? Bon, quand on sait qu’au milieu de tout ça, il y’a eu un trou de près d’un an, on relativise tout de suite la portée de l’avancé. Et quand on pense qu’il me reste environ 1400 pages à écrire pour arriver à ce que je veux, on relativise encore plus !

Mais bon, on y croit cette fois ! De toute façon, comme je ne fais jamais les choses à moitié, j’ai toujours écrit par vague. Espérons juste que celle-là me permettra enfin d’aller au delà de la nouvelle d’une dizaine de pages. J’avoue, ce n’est pas gagné. Tout est une question de dynamique, c’est comme le vélo d’appartement, les pompes ou les abdos, il faut juste ne pas s’arrêter. C’est reprendre qui est dur, après ça roule tout seul !

Suis-je vraiment motivé ? Sur le court terme, c’est le cas…sinon, j’aurais déjà publié ce billet dès hier soir. Mais voilà, j’ai passé plus d’une demi-heure à chercher quel pourrait être le nom d’un royaume (c’est mon plus grand problème quand j’écris, trouver des noms !). D’ailleurs, j’en profite pour remercier du fond du cœur Ayla pour sa contribution. Et je la remercie encore plus pour ce qu’elle m’a dit tout à l’heure après avoir lu le début… Ca, c’est une vraie source de motivation qui je l’espère perdurera sur le long terme ! J’aimerais bien parce que ce ne sont pas les idées qui manquent, juste le courage de les coucher sur le papier. Si ça faisait en claquant des doigts, j’aurais déjà écrit une dizaine de romans…

… Tâchons déjà d’en écrire un !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.