LE PREMIER JOUR DU RESTE DE TA VIE : De bien belles tranches !

lepremierjourdurestedetavieafficheLe Premier Jour du Reste de ta Vie aurait pu être un nouveau symbole de tout ce que le cinéma français nous offre de pire. Chronique familiale sans réelle intrigue, ce film aurait pu nous offrir un moment de faux réalisme chiant, une profondeur totalement surfaite et surtout un ennui abyssal. Et bien, sans être génial, il évite tous ces écueils et constitue à l’inverse un joli moment d’émotion.

La famille Duval est une famille comme les autres. Un mari, une femme, deux fils, une fille, un grand-père. Le film nous raconte 5 jours qui auront marqué son existence. Des moments de joie, de peine, de retrouvailles, de séparation… Bref des moments de vie.

Réaliser genre de film est toujours quelque peu risqué. L’absence d’un fil rouge narratif impose de provoquer l’intérêt du spectateur avec des éléments qui seraient jugés secondaires dans n’importe quel autre film. Certes, le principe de la chronique est vieux comme le monde, mais il est généralement fait dans un but « historique » sans chercher à avoir un début et une fin. Ici, nous sommes dans le cas d’une œuvre de fiction à but divertissant, qui se doit de posséder une cohérence qui manquait par exemple à l’Heure d’Eté.

Le Premier Jour du Reste de ta Vie a déjà le mérite de nous offrir une vraie fin. Le spectateur trouve logique que l’histoire s’arrête là. Cela peut paraître anodin, mais avoir un point d’arrivée précis donne un sens au chemin parcouru, même si ce dernier c’est quelque peu perdu parfois en apartés. C’est aussi un vrai climax émotionnel auquel le reste du film nous a préparé. On n’en sort donc pas en se demandant « Tout ça, pour ça ? », mais en pouvant affirmer avec force « Tout ça, pour ça ! ».

Mais tout ceci n’est que la coquille qui nous permet d’apprécier pleinement ce qu’il y’a dedans. Et bien, on y trouve des personnages attachants, vivant des tranches de vie qui ressemblent en bien des points à celles que nous vivons nous-mêmes. Certains pourront trouver un peu vain et narcissique ce genre d’histoire qui nous renvoie à nos propres vies. Cependant, le Premier Jour du Reste de ta Vie va plus loin que cela. En racontant des évènements s’étalant sur 12 ans, le film cherche à prendre du recul, à relativiser certaines choses qui semblent si importantes sur le moment. Mais le film ne nous impose rien, il nous laisse faire nous même la part des choses, tirer les conclusion qui s’imposent et pourquoi pas, en tirer des leçons pour sa propre existence.

lepremierjourdurestedetavieParfois tendre, parfois cruel, Le Premier Jour du Reste de ta Vie n’est pas un film à thèse. Certes, il y’a un petit côté ode à la vie familiale, mais il en montre les bons comme les mauvais côtés. Evidemment, raccourci d’une petite vingtaine de minutes, avec un peu plus de rythme, le film aurait été encore meilleur. Mais peut-être, du coup, ne nous aurait-il pas permis de réaliser l’introspection à laquelle ce film nous invite sans nous brusquer.

Le Premier Jour du Reste de ta Vie brille aussi par son casting. Si les jeunes Déborah François et Marc-André Grondin ont réalisé un joli doublé au César, raflant les deux pris du meilleur espoir, c’est avant tout le couple Jacques Gamblin-Zabou Breitman qui crève l’écran. Et oui les valeurs sûres, il n’y a que ça de vrai ! Un mot aussi pour le cinquième larron, Pio Marmai, remarquable dans son rôle d’écorché vif.

Le Premeir Jour du Reste de ta Vie est un film qui ne pourrait venir d’ailleurs que de France. Mais c’est un échantillon remarquable et ils sont assez rares pour le signaler.

Fiche technique :
Réalisateur : Rémi Bezançon
Scénariste : Rémi Bezançon
Directeur de la photographie ; Antoine Monod
1er assistant réalisateur : Jean-Louis Frémont
Compositeur : Sinclair
Monteuse : Sophie Reine
Chef décorateur : Maamar Ech-Cheikh

Casting :
Robert : Jacques Gamblin
Marie-Jeanne : Zabou Breitman
Fleur : Déborah François
Raphaël : Marc-André Grondin
Albert : Pio Marmai
Pierre : Roger Dumas (II)
Prune : Cécile Cassel
Clara : Sarah Cohen-Hadria

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.