GLA GLA…ODE AU RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE

rechauffementclimatiqueIl semblerait que le climat ait le sens de l’humour. Depuis hier et l’ouverture de la conférence sur le climat à Copenhague, le réchauffement climatique semble soudain avoir pris fin pour laisser place à une vague de froid aussi soudaine que frigorifiant ! Il caille, c’est le moins que l’on puisse dire. On n’a envie de s’acheter un bon gros 4*4 diesel et de rouler toute la nuit en espérant faire augmenter radicalement l’effet de serre le lendemain.

Si je suis très heureux d’aller à pied au boulot et de pouvoir rentrer manger chez moi le midi, en ce moment, je me demande si c’est une aussi bonne idée que ça. Mes quatre petits quart d’heure de marche se transforment en une plongée dans un frimas qui vous prend de la tête au pied… Et aux mains surtout, vu que je n’ai toujours pas racheté de gants ! Je crois que je vais demander une prime de risque !

Et contre le froid, y’a pas photo, GDF 1, EDF 0 ! Mes deux convecteurs sont à fond et j’ai froid…aux pieds… Vive le chauffage électrique est la température tout sauf homogène dans la pièce. Mon canapé, c’est le Groenland, mon bureau, la toundra. C’est sympa, ça fait voyager. C’est juste dommage que rien ne ressemble à la plage d’Honolulu ! Elle est nulle cette agence !

Que je regrette mon chauffage au gaz avec programmateur de Bourges. C’était le bonheur. Pourtant quand il fait froid à Bourges, il fait froid. ! Et mon ancien appartement avec ses grandes baies vitrées n’étaient pas le top pour l’isolation… Mais quel confort ! Quel plaisir de sentir le chauffage de remettre en route pour de bon vers 6h du matin, histoire de vous lever dans un appartement juste à la bonne température… Bon, j’arrête je me fais du mal. Et puis, si je ne suis pas content, je n’ai qu’à monter sur mon escabeau, je suis sûr que sous le plafond, il fait très bon !

En tout cas, une chose est sûre : si un jour prochain, je croise une petite vieille qui me sort qu’il n’y a plus de saison, je luis fait bouffer son yorkshire, laisse comprise. De toute façon, avec ce froid, à mon avis, on va tous mourir, donc autant se défouler un bon coup avant !

Moi, je dis : vive le CO2, vive le méthane, longue vie aux vaches qui pètent !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.