DANS LA TËTE A RAYMOND…

franceuruguayOn n’a pas pris de but ! C’est merveilleux, fantastique, formidable, extraordinaire… On le sait bien, les équipes championnes du monde sont celles qui ont la meilleure défense. Aimé Jacquet a triomphé grâce à son bloc équipe, Domenech triomphera avec… bah, on ne sait pas trop en fait…

Plus sérieusement, si le match contre l’Uruguay n’a pas été le grand n’importe quoi que l’on pouvait craindre, il n’a pas non plus offert de solides raisons de se réjouir. On peut tout de même célébrer l’éclosion d’Abou Diaby qui semble s’être dessiné un avenir de titulaire dans cette compétition. Par contre, quand on réalise qu’il a pris la place du meilleur joueur français de la saison, à savoir Florent Malouda, on se réjouit déjà nettement moins. C’est simplement incompréhensible de le voir sur le banc alors que Sidney Govou est sur le terrain. Mais les voies du Raymond…

J’ai développé une théorie sur la psychologie de notre sélectionneur. Il aime tellement avoir raison contre tout le monde, qu’il fait exprès de faire l’exact opposé de ce que le bon sens et par la même occasion l’ensemble des amateurs de football pensent être la solution logique aux problèmes de l’Equipe de France. Mais Monsieur, quoiqu’il arrive, fera autrement, continuera à titulariser Nicolas Anelka qui refuse de remplir son rôle d’avant-centre et à faire rentrer Gignac à l’aile…

Inutile d’épiloguer, seule l’histoire, et accessoirement le Mexique et l’Afrique du Sud, décideront de qui avaient raison. Et j’espère sincèrement avoir tort…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.