UN MONDE DE PLUS EN PLUS FOOT

usa8emesA quelques minutes du début de Uruguay-Corée du Sud, le premier 8ème de finale de cette Coupe du Monde, on peut déjà faire un petit bilan de cette compétition.

La grande leçon de cette phase de poules est le formidable resserrement des valeurs sur la planète football. Cela se situe dans le sens de l’histoire, mais on a vraiment l’impression qu’un palier a été franchi lors de cette compétition. La notion de petite équipe ou de tirage facile semblent être désormais à ranger aux oubliettes. Ce n’est évidemment pas la France et l’Italie qui diront le contraire, elles qu’on pensait être les plus gâtées par le tirage au sort.

Le football s’uniformise, c’est désormais évident. On peut d’ailleurs noter que la seule nation qui n’a pas du tout été au niveau, la Corée du Nord, est la seule à être renfermée sur elle même. Les compétitions de clubs permettent aux joueurs du monde entier de se rencontrer constamment tout au long de l’année. Cette Coupe du Monde n’a donc concerné quasiment que des joueurs habitués au niveau international et l’homogénéité de la compétition n’en a été que renforcée.

On peut cependant désigner un grand gagnant de ce premier tour, à savoir l’Amérique du Sud, qui place ces 5 représentants au deuxième tour, dont 4 ont fini premier de leur poule. Du coup, le monde se prend à rêver d’une finale Argentine-Brésil. Mais si l’Europe a connu des déceptions, elle peut compter sur le duo Pays-Bas et Espagne pour rivaliser avec les Sud-Américains sur la qualité du jeu proposé. Sur les résultats, ça, seule la suite de la compétition en décidera.

En 1998, les deux plus grandes puissances économiques mondiales, les Etats-Unis et le Japon, avaient fini dernières de la compétition. Cette année, ils joueront tous les deux les 8ème de finale. C’était déjà le cas en 2002, mais cela nous rapproche du jour où un pays ne faisant pas partie de l’élite historique du ballon rond sera sacré champion du monde. Ce ne sera peut-être pas pour cette fois, mais l’échéance est proche. Et si on évoque souvent la perspective qu’un pays africain remporte la compétition, le nouvel ordre mondial qui s’annonce pourrait bien venir d’outre-Atlantique.

Mais là encore, seule la compétition nous donnera la réponse…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.