LES (EX) AMIS DE FREDERIC

fredericlefebvrePauvre Frédéric Lefebvre ! Déjà ce n’est pas très drôle d’être un homme de main, chargé d’exécuter les plus basses œuvres ordonnées par son chef ! Tirer des gauchistes, oui, mais devoir désormais tirer à vue sur les mutins qui cherchent à quitter le navire sarkozyste avant qu’il ne soit trop tard, c’est beaucoup demander à un homme qui a sûrement bon cœur… ou pas.

La conférence de presse du porte-parole de l’UMP de ce matin est tout de même le signe que l’entourage du Président de la République commence à se demander s’il ne vaudrait mieux pas quitter le navire avant qu’il ne soit trop tard. Evidemment, on a surtout entendu ceux qui ont déjà un pied trois quarts en dehors, comme Dominique De Villepin (enfin lui, il y’a longtemps qu’il navigue seul sur un canot), Alain Juppé, Christine Boutin (qui a été jeté par dessus bord, il y’a quelques mois) et surtout Jean-François Copé, ancien premier supporter de Sarkozy, mais qui a compris depuis longtemps que son salut et son ambition débordante ne pourraient s’épanouir que loin du Président.

Mais le remaniement ministériel qui s’annonce, et qui a toutes les chances d’être réalisé à grands coups de hache,  annonce bien des mots amers et des coups bas. On a déjà eu droit aux états d’âmes de Bernard Kouchner et quand on voit le discours de Christine Boutin, on se dit qu’on peut être ministre et six mois après taper sur les petits copains à cœur-joie (malgré, entre temps, une mission grassement payée censée la faire taire).

Allez Frédéric, courage ! Je suis sûr que, quelque soit sa couleur politique, le goût du sang saura te rassasier et que tu n’auras que peu de scrupules à user de ton flingue verbal contre tes anciens amis… Et puis franchement, si tu avais des amis, ça se saurait…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.