TROIS HOMMES D’EXCEPTION

rafaelnadalCes derniers jours ont vu trois immenses champions prendre encore une dimension supplémentaire. Trois sportifs au palmarès phénoménaux, dont la rage de vaincre n’a d’égal que le talent. Trois hommes qui ne peuvent inspirer qu’admiration et respect.

Le premier d’entre eux, Tony Estanguet, a prouvé qu’il ne faut jamais enterrer prématurément un champion de ce calibre. Après l’immense déception de Pékin, il a prouvé en remportant un nouveau titre mondial qu’il est toujours au sommet de son art. Sa rivalité avec le Slovaque Martikan constitue d’ailleurs une des plus incroyables rivalités de l’histoire du sport. Comptant deux titres olympiques chacun, on ne peut qu’espérer une belle aux Jeux de Londres.

Le deuxième, Rafael Nadal, vient de rentrer dans un club extrêmement select. Il n’est que le 7ème joueur de l’histoire du tennis a avoir remporté au moins une fois les 4 tournois du Grand Chelem. Il s’ouvre surtout la possibilité de battre de nombreux records et de peut-être prendre un jour à Roger Federer le statut de plus grand joueur de l’histoire. Le chemin est certes encore long et son jeu manque sans doute de variété pour ne pas tomber un jour sur un adversaire capable de le battre régulièrement.

Le dernier, Teddy Riner, va lui sans doute grandir dans la défaite. Certes, elle est injuste et imméritée. Mais il est encore si jeune qu’il est impensable qu’il n’atomise pas tous les records. De nombreux titres mondiaux et olympiques l’attendent et personne ne lui en voudra d’être humain. Enfin, un minimum…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.