MAGIC (Bruce Springsteen) : Alors, c’est qui le Boss ?

magicbrucespringsteenIl y’a des jeunes artistes qui arrivent et qui, après seul album, sont déjà censés avoir révolutionné le rock. Il y’a des stars qui vendent des millions d’un même album, avant de sombrer dans l’oubli. Il y’a des génies qui, en fait, ne font que réécrire encore et toujours la même chanson. Et puis, il y’a le Boss, le seul et l’unique Bruce Springteen. Avec Magic, sorti en 2007, il renvoie tous ces petits jeunes à leur chères études.

Magic est le 23ème album de Bruce Springsteen (compilations et live compris), rien que ça. Un chiffre qui donne un peu le tournis, surtout quand on voit à quel point il garde la même énergie et surtout le même talent. Cet album fut enregistré avec le E-Street Band, le groupe qui l’accompagnait à ses débuts. Un vrai retour aux sources et aux fondamentaux pour notre plus grand bonheur.

Allez, j’entends quelques esprits chagrins pour dire qu’il ne s’est guère renouvelé depuis les années 70. Il est vrai que certains morceaux de Magic aurait eu toute leur place sur The River, enregistré en 1980. Mais que voulez-vous, quand c’est bon, c’est bon. La marque des grands est de savoir écrire des chansons intemporelles, dont le succès ne doit rien aux effets de mode et traversent le temps sans vieillir. Alors avec cet album, Bruce Springsteen nous prouve, s’il en était encore besoin, qu’il trône très très haut dans l’histoire du rock.

Magic nous offre donc des bons gros morceaux de rock’n’roll a l’état brut. Un rock’n’roll qui sent bon l’Amérique profonde, le whisky chaud et même un peu la sueur. Malgré ses 59 ans, il met plus d’énergie dans sa musique que bien des bandes de minots. La complicité avec l’E-Street Band est aussi efficace qu’au premier jour. Car si Bruce Springsteen, c’est une voix inoubliable, c’est aussi des accompagnements également facilement reconnaissables. Bref, les légendes ne meurent jamais et cet album en est la preuve.

Les fans ne seront donc pas déçus et retrouveront tout ce qui leur a fait aimer Bruce Springsteen. Vous n’échapperez donc pas à quelques solos de saxo et des poussées de voix à nulle autre pareille. Mais vous aurez surtout le droit à 12 morceaux, tous d’une incroyable qualité. Il n’y a rien à jeter dans Magic, même pas un titre un peu en retrait. Ca aussi, c’est la marque des très grands. Le Boss n’est pas du genre à pondre un single et à se contenter du minimum par la suite.

Oubliez donc toute les crèmes anti-age, voir même la chirurgie esthétique. Pour le pas vieillir, prenez une bonne dose de rock’n’roll, prenez une bonne dose de Bruce Springsteen. Bref, écoutez Magic matin, midi et soir et vous retrouverez vos vingt ans !

Pour finir, fais le tour des 12 excellents morceaux qui composent Magic.

1.: Radio Nowhere
Du bon rock à la Springsteen pour être tout de suite dans le bain.

2.: You’ll Be Comin’ Down
Un morceau plus calme qui permet de retrouver la voix unique du Boss.

3.: Livin’ In The Future
Un morceau toujours très classique, avec le saxophone bien présent.

4.: Your Own Worst Enemy
Une ballade-rock dans le pur style Springsteen.

5.: Gypsy Biker
Une chanson un peu plus moderne, plus pop.

6.: Girls In Their Summer Clothes
Une ballade plus symphonique, mais surtout excellente.

7.: I’ll Work For Your Love
On revient aux fondamentaux et ce n’est que du bonheur !

8.: Magic
Une ballade plus complexe, mais pas forcément meilleure.

9.: Last To Die
Un rock très percutant.

10.: Long Walk Home
Retour en force du saxophone pour du grand Springsteen.

11.: Devil’s Arcade
Une chanson mélancolique qui sent bon les racines de la culture américaine.

12 : Terry’s Song
Une ballade très simple qui donne envie de la chanter au coin d’un feu de camp.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.