RAISING SAND (Robert Plant et Alison Krauss) : Robert, laisse chanter Alison !

raisingsandrobertplantalisonkraussRobert Plant est une des plus grandes légende du rock’n’roll. Fondateur avec Jimmy Page de Led Zeppelin, il fait partie de ces artistes intemporels que tout le monde connaît, même ceux qui ne connaissent au fond que leur plus grand tube, Stairway to Haeven dans le cas qui nous intéresse. Alison Krauss n’a pas la même renommée, mais c’est une habituée de la scène folk et country américaine, qu’elle arpente depuis près de 25 ans.Les deux se sont rencontrés le temps d’un album, intitulé Raising Sand, sorti en 2007 et entièrement composé de reprises. L’univers musical de cet album est beaucoup plus proche de celui de Alison que de celui de Robert.

 Musique et mélodies douces sont donc au menu. On est beaucoup plus proche de Tori Amos que du rock psychédélique des 70’s. Et cela se ressent dans la qualité des différents titres de Raising Sand. Certains sont chantés par Robert Plant, d’autres par Alison Krauss, et d’autres encore en duo. On sent bien que cette dernière s’épanouit pleinement dans cet univers musical, quand l’ancien de Led Zeppelin n’apporte pas vraiment de valeur ajoutée. Du coup, c’est tout l’album qui est bancal.

Raising Sand a reçu bon nombre de récompenses, dont plusieurs Grammy Awards. Il est vrai qu’il comporte quelques moments de vrai bonheur musical, notamment le single Please Read The Letter, lui aussi plusieurs fois primé. Mais il comporte aussi malheureusement pas mal de titres assez médiocres, ou qui du moins n’accrochent que très peu l’oreille. D’ailleurs le premier morceau nous met directement dans l’ambiance, avec son accompagnement à la basse et sa mélodie assez transparente.

Quand on donne dans le doux et le mélodique, quand les accompagnements sont sobres et acoustiques, la qualité vocale joue évidemment un grand rôle. C’est à elle de créer la magie et l’envoûtement qui peuvent compenser le manque d’énergie. Or vous l’aurez compris, Robert Plant, malgré ses états de service, n’est pas tout à fait à la hauteur. Du coup, on souhaiterait le voir laisser plus de place à sa partenaire, qui elle s’en sort parfaitement. Les 4 chansons interprétées par Alison Krauss, et les deux duos, sont de loin les meilleures de Raising Sand. Malheureusement, il reste 7 titres nettement moins bon.

Les morceaux repris datent pour la plupart des années 60 et 70. On retrouve deux titres des Everly Brothers, que la postérité à quelque peu oublié, mais qui ont eu une influence considérable, du Tom Waits ou encore du Gene Clark. Please Read The Letter est par contre une reprise de…Robert Plant et Jimmy Page… Comme quoi, on n’est jamais aussi bien servi que par soi-même. Aucun des titres de Raising Sand n’est à proprement parler un classique légendaire, mais simplement des envies personnelles des deux artistes.

Raising Sand n’est donc pas pour moi à la hauteur de la réputation de ses interprètes. Mais vu son succès critique et les récompenses reçus, je vous invite à vous faire une idée par vous-même, surtout que vous pourrez au moins savourer les six titres interprétés par Alison Krauss.

Avant de se quitter, un petit tour des titres qui composent cet album.

1.: Rich Woman
Un titre accompagné à la basse, un peu tristounet et qui surtout n’attire pas trop l’oreille pour un début.

2.: Killing The Blues
Une chanson douce, assez belle, qui sonne presque comme une berceuse.

3.: Sister Rosetta Goes Before Us
Alison Krauss au chant : beau et envoûtant.

4.: Polly Come Home
Un titre lent et un peu ennuyeux.

5.: Gone Gone Gone (Done Moved On)
Un morceau plus dynamique, très rock rétro, mais le résultat n’es pas terrible.

6.: Through The Morning Through The Night
Alison Krauss au chant à nouveau, ce qui donne tout de suite une autre dimension à ce titre.

7.: Please Read The Letter
Un duo de voix aux sonorités proches du blues et qui fonctionne plutôt bien.

8.: Trampled Rose
Encore une chanson douce par Alison Krauss, qui ressemble fort à du Tori Amos.

9.: Fortune Teller
Des allures de rock 70’s, pour un titre sympathique et réussi.

10.: Stick With Me Baby
De la pop molle

11.: Nothin’
Un titre un peu psychédélique… mais également assez mou.

12.: Let Your Loss Be Your Lesson
Alison Krauss au chant, du rythme, entre rock et country. Pour moi, le meilleur titre de l’album.

13.: Your Long Journey
Un duo de voix pour une jolie ballade entre gospel et musique traditionnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.